×
Publié le
28 avr. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Espace Kiliwatch: le grand ménage de printemps

Publié le
28 avr. 2014

Ce n’est pas une révolution, mais c’est quand même un sacré changement que connaît cette année l’Espace Kiliwatch de la rue Tiquetonne à Paris.

Après la séparation entre Eric Talon, directeur du point de vente phare à Paris, et Bernard Graf, le propriétaire exploitant de K One, la société détentrice de l’enseigne et pilotant l’espace, et par ailleurs dirigeant d’Eureka Fripes, une période de transition s’était écoulée avec, en chef d’orchestre, Philippe Bouloux, le dirigeant de Teddy Smith et des Blue Box.

Le magasin est mieux rangé


Cet expert du retail connaît bien le propriétaire de l’espace Kiliwatch… Et Kiliwatch même puisqu’il est licencié de la marque. Notamment son équipe, en l’occurrence Céline Baure, a piloté les achats qui n’avaient pu être assurés par Eric Talon.

Mais très vite, en tout cas depuis le début de cette année, "Bernard Graf, souligne Eric Rey, responsable du développement du groupe Eureka Fripes, a engagé la relance de l’espace."

Pour cela, une ancienne de Citadium, Esprit et Calvin Klein Jeans (jusqu’en 2011), Sophie Dumont, qui se définit comme spécialiste des organisations, du management et de l'accompagnement du changement, a pris la direction des achats et travaille à la mutation du point de vente. Une responsable de communication est entrée. Il s’agit de Souhyla Faucheux, qui avait travaillé dans le luxe auparavant. L’animation du magasin étant assurée par l’ancien adjoint d’Eric Talon, Alex Voisin.

Selon Eric Rey, il y a des causes externes et des causes internes au besoin de relance. "Beaucoup de choses ont changé depuis l’ouverture de l’Espace Kiliwatch, souligne le responsable du développement d’Eureka Fripes. Déjà le quartier a changé. Par exemple, il n’y a plus rue Etienne Marcel ces bandes de jeunes qui la fréquentaient et fréquentaient en masse l’Espace Kiliwatch. Il y a aussi d’autres quartiers qui se sont développés dans Paris. Par exemple la rue de Marseille, le quartier Haussmann avec Citadium, le Marais. Il y a aussi le Forum des Halles en travaux depuis deux ans et demi".

Il y a aussi des causes internes relève-t-il. "L’équipe par exemple, causait problème car trop rock’n roll. Il fallait retrouver un accueil plus sympa. Des compétences". Elle aurait ainsi été renouvelée à 80 % depuis le début des changements.

Toujours un mix de produits neufs et de fripe


L’assortiment a été revu avec certes toujours la fripe majoritaire, à 60 %. "Elle continue d’être très tendance et elle s’est parallèlement démocratisée", souligne Eric Rey. Le neuf pèse 40 % de l’offre. Surtout, il a évolué autour de deux axes: l’authenticité et les tendances contemporaines et créatives. Dans la première catégorie, Lee, Edwin, Wrangler, Schott et Dickies par exemple. Dans la seconde, Aloha from Deer, Frenchkick, My Boobs Buddy, etc.

Le magasin a été aussi organisé afin de rendre plus claire l’offre. Et ça se voit. Les rayons sont ordonnés, clarifiés, des produits mis en avant d’une manière bien plus forte qu’auparavant.

Un corner à l’entrée accueille aussi le concept de vente d’accessoires Arty Dandy, avec des montres, de la papeterie, des lunettes de soleil, etc.

Le concept Arty Dandy bénéficie d'un corner


"Cela n’a l’air de rien mais on travaille désormais avec des cintres en bois", souligne Eric Rey. Sans compter le passage de l’aspirateur plusieurs fois par semaine.

Un outil statistique a aussi été mis au point pour suivre les ventes et l’état du stock. Côté communication, un look-book est en préparation. Un nouveau site internet est en préparation pour fin mai.

Les changements ont un but: "il faut redevenir l’institution que l’on était il y a une dizaine d’années", souligne Eric Rey. En espérant, mais l’enseigne n’y peut pas grand-chose, que le quartier reste ou redevienne un vrai spot de mode à Paris.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com