×
Publicités
Publié le
28 mai 2009
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

EspaceMax : pleins feux sur le luxe

Publié le
28 mai 2009

Le numéro deux français de la vente privée entend renforcer son offre mode sur le segment haut de gamme et luxe, a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse le 26 mai, et veut mettre l’accent sur son développement à l’international avec espacemax.com.


Portail espacemax.com

Lancé en 2005 à l’occasion d’une levée de fonds qui voit l’entrée au capital de Bernard Arnault, le site espacemax.com a été développé comme un « complément nécessaire au showroom », expliquait alors Arnaud Dubly, devenu propriétaire de la société en 2004 alors qu’elle réalisait un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros. Un pari gagnant qui lui a permis de doubler le chiffre d’affaires en trois ans.

Contre toute attente, le site a su évoluer pour offrir une plus grande visibilité aux marques présentes. Trois vitrines leur sont aujourd’hui proposées : la « Boutique », exclusivement réservée à la marque ou à un jeune créateur où sont présentées les collections à prix boutique, les « Ventes privées » événementielles qui donnent lieu à près de huit cents achats par an et enfin le « Speed shopping » qui, à la manière d’un coach mode, propose des "total look de people" avec les articles disponibles. Enfin, depuis avril dernier, espacemax.com présente EspacemaxOne, un espace éphémère de ventes privées organisées par la marque elle-même.

Aujourd’hui, espacemax.com annonce 2,5 millions de membres, contre 40 000 pour le showroom, avec un million de visiteurs uniques mensuelles et 20 millions de pages vues par mois. Un visitorat pour l’heure essentiellement situé dans l’Hexagone - seuls 10 % des commandes sont livrées à l’étranger, dans les pays francophones pour la plupart – que la société souhaite rapidement internationaliser. En effet, des versions étrangères du site sont en préparation, avec l’objectif de desservir six territoires en Europe et en Asie. Ils sont attendus entre le deuxième semestre 2009 et 2010, toujours avec le même positionnement.


Portail de la rubrique "Speed Shopping" d'espacemax.com

En plein remue-ménage économique, la société garde le cap sur la mode haut de gamme et le luxe. Près de cinq cents marques lui font aujourd’hui confiance, dont Kenzo, Céline, Gaspard Yurkievich, Ash, K Karl Lagerfeld, Ruinart, Cacharel ou encore Fendi, traduites par quelque 10 000 références en permanence, réparties entre le full price et les ventes privées. Et terminée la question de savoir si les produits de luxe trouvent preneur sur le Net. La réponse est positive au vu de l'enquête commandée par EspaceMax à Opinionway. Elle révèle qu'un acheteur en ligne sur quatre plébiscite un article de luxe et ils seraient près de 80 % à renouveler l'expérience.

Outre le prêt-à-porter, EspaceMax abrite des accessoires, des bijoux, de la lingerie, de l’épicerie fine ou encore de la décoration. Et loin de s’arrêter, EspaceMax met en place chaque année un « corner » dédié aux jeunes créateurs, au showroom parisien de l'avenue Raymond Poincaré comme en ligne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com