×
Par
Reuters
Publié le
23 oct. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Essilor affiche une croissance organique de 5,5% au 3e trimestre

Par
Reuters
Publié le
23 oct. 2008

PARIS (Reuters) - Essilor International, leader mondial de l'optique ophtalmologique, annonce une croissance organique de 5,5 % de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, tiré par la vigueur du marché asiatique et de l'Amérique latine.

Le chiffre d'affaires trimestriel a atteint 757,6 millions d'euros, dépassant ainsi légèrement le consensus Reuters de 751 millions réalisé à partir des prévisions de six analystes.

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires s'élève à 2 277,8 millions d'euros, en progression de 5,4 % à structure et taux de change constants et de 9,3 % hors effet de change. Le redressement du dollar américain face à l'euro a permis de réduire l'impact négatif des effets de devises à - 4,2 %. L'effet périmètre ressort de son côté à + 3,4 %.

En Europe, les situations demeurent contrastées d'un pays à l'autre. L'Allemagne, les Pays-Bas et les pays de l'Est, dont notamment la Russie, affichent de belles progressions, souligne le groupe dans un communiqué. La France connaît une croissance modeste. A l'inverse, l'Espagne, l'Italie et le Royaume-Uni souffrent de conditions économiques particulièrement difficiles.

La croissance en Amérique du Nord (+ 5,1 % en organique) a souffert d'une base de comparaison élevée (+ 10,7 % de croissance au troisième trimestre 2007). Elle est essentiellement tirée par la bonne tenue des optométristes indépendants.

En Asie (+ 12,1 % en organique), l'ensemble des pays émergents est bien orienté, en particulier l'Inde et la Corée du Sud.

L'Amérique latine confirme (+ 24,2 %), avec l'accélération de sa croissance au Brésil, son bon début d'année, observe Essilor.

Au 3e trimestre, le groupe a acquis, pour un montant de 48 millions d'euros, 1,5 million d'actions Essilor qui ont vocation à être annulées.

Ces opérations s'inscrivent dans le cadre du programme de rachat d'actions mis en place en juillet pour compenser la dilution liée à la conversion potentielle des Oceane d'échéance juillet 2010.

Pendant cette période, l'excédent de trésorerie d'Essilor s'est accru de 54 millions d'euros et totalise 163 millions d'euros. Compte tenu du décaissement lié à l'acquisition de la société Satisloh intervenu après la clôture du troisième trimestre et des perspectives de génération de flux de trésorerie, le groupe devrait être très légèrement endetté à la fin de l'année 2008.

Le groupe, dont la capitalisation boursière avoisine les six milliards d'euros, a perdu en Bourse 37 % depuis le début de l'année.

Par Jean-Michel Bélot

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.