×
Publicités
Par
AFP
Publié le
11 déc. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Essilor - Luxottica : l'entité fusionnée se dotera d'un nouveau directeur général

Par
AFP
Publié le
11 déc. 2017

Paris, 11 déc 2017 (AFP) - La future entité Essilor-Luxottica, qui doit réunir le numéro un mondial des verres ophtalmiques et le géant des montures de lunettes, se dotera d'un nouveau directeur général pour piloter la structure, a annoncé lundi le PDG d'Essilor.

Le fondateur et PDG de Luxottica, Leonardo Del Vecchio (à droite), et le patron d'Essilor, Hubert Sagnières, à Paris, le 16 janvier 2017 - Thierry FOULON/AFP/Archives


« Nous embaucherons un directeur général professionnel », a révélé au Financial Times Hubert Sagnières, précisant qu'à 62 ans, il était « trop vieux » pour briguer ce poste. Le PDG d'Essilor n'a pas dévoilé de calendrier précis et a évoqué une passation qui pourrait se faire dans les « deux, trois, ou cinq ans, ou bien dans les six mois ».

En attendant, le groupe Essilor-Luxottica sera géré conjointement par Hubert Sagnières et Leonardo Del Vecchio, le fondateur de Luxottica. C'est à ce dernier qu'échoira la mission de recruter le futur directeur général qui pilotera ce nouveau géant de l'optique, résultat de la fusion du Français Essilor et de l'Italien Luxottica.

Le projet doit encore être validé par la Commission européenne, qui mène actuellement une enquête et doit rendre son verdict au plus tard le 8 mars. Si la Commission donne son feu vert, la nouvelle entité pèsera 50 milliards d'euros en Bourse, pour un chiffre d'affaires annuel de 16 milliards. L'autorité de la concurrence canadienne a elle donné son autorisation fin novembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.