×
5 836
Fashion Jobs
MAJE
Responsable Production Accessoires - CDD H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Chef de Produit - PAP Homme Premium (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Planification - PAP Femme Maison Française de Luxe (F/H) CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Tissus Collection Créateur - PAP Luxe (H/F)
CDI · PARIS
EKYOG
Directeur Generale
CDI · PARIS
CLAUDIE PIERLOT
Gestionnaire de Stocks H/F
CDI · PARIS
BONPOINT
Gestionnaire de Stock / Conseiller de Vente - Flagship F/H
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
CONFIDENTIEL
Directeur Des Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial & Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
BALMAIN
Coordinateur.Rice Transport Amont ou Aval H/F
CDI · PARIS
MAISON CLOSE LINGERIE
Responsable Des Ventes Wholesale International
CDI · MARSEILLE
PACO RABANNE MODE
Chef de Produit Accessoires Cuirs H/F
CDI · PARIS
THE FRANKIE SHOP
Chef de Produit
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Des Ventes H/F
CDI · AMIENS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Des Ventes H/F
CDI · LILLE
LACOSTE
CDI - Senior Demand Planner Emea jv &Amp; Partners F/H
CDI · PARIS
TAPE À L'OEIL
Chargé de CRM H/F
CDI · WASQUEHAL
GROUPE IKKS
Chargé(e) de Paramétrage (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
BLUE BOX
Responsable de l’Identité Visuelle et Merchandising France H/F
CDI · L'UNION
BLUE BOX
Directeur Retail France H/F
CDI · L'UNION
BLOCH CONSULTING
Responsable Régional Partners Lacoste (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
4 mai 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Estée Lauder relève sa prévision annuelle après un bon trimestre

Par
AFP
Publié le
4 mai 2014

New York, 2 mai 2014 (AFP) - Le groupe de cosmétiques américain Estée Lauder a relevé sa prévision de bénéfice annuel vendredi après des performances trimestrielles meilleures que prévu montrant des hausses de ses ventes de soins pour la peau et de maquillage sur tous les continents.

Stéphanie Seymour, égérie Estee Lauder


Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels, la référence à Wall Street, devrait désormais ressortir entre 2,86 et 2,90 dollars, a estimé le groupe, propriétaire des marques Clinique ou La Mer ainsi que d'une importante gamme de parfums.

Il tablait seulement jusqu'ici sur une fourchette de 2,80 à 2,87 dollars, et les analystes l'attendaient en moyenne tout en haut de cette fourchette. Entre début janvier et fin mars, troisième trimestre de l'exercice décalé 2013/1014, le bénéfice par action a dépassé de 9 cents la prévision moyenne des analystes, à 64 cents.

Estée Lauder a, comme beaucoup d'autres groupes américains, souffert de la dévaluation du bolivar vénézuélien, qui lui a occasionné une charge exceptionnelle de 38,3 millions de dollars après impôts. Cela ne l'a pas empêché d'augmenter sur le trimestre son bénéfice net de 19% à 213 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires a également progressé plus que prévu, de 11% à 2,55 milliards de dollars.

Hors effets de change, les ventes ont progressé de 12% sur le trimestre et Estée Lauder a maintenu sa prévision d'une croissance annuelle de 6% à 7%.

"Nos excellents résultats ce trimestre reflètent nos multiples moteurs de croissance à travers plusieurs catégories de produits, pays et canaux de distribution", a commenté le directeur général, Fabrizio Freda, cité dans le communiqué.

Il a souligné que la performance du trimestre avait été "soutenue par la large demande mondiale pour nos diverses marques de beauté de prestige, la solidité de nos marchés émergents, l'accélération de la croissance sur certains marchés développés et de solides progrès dans les soins pour la peau". Cette dernière division, qui constitue une priorité stratégique pour le groupe, a augmenté ses ventes trimestrielles de 12% à 1,13 milliard de dollars et son bénéfice d'exploitation de 33% à 179 millions de dollars.

L'autre très grosse division du groupe, les produits de maquillage, affiche aussi des hausses solides, de 10% à 1,02 milliard de dollars pour les ventes et de 40% à 150 millions pour les bénéfices.

Les parfums affichent la plus forte croissance des ventes (+16% à 271 millions de dollars) mais restent déficitaires de 1,9 millions de dollars.

En termes géographiques, Estée Lauder peut se féliciter de progrès sur tous les continents. Ses ventes ont augmenté de 8% à 1,07 milliard de dollars sur le continent américain, de 13% à 954 millions dollars dans la zone Europe/Moyen-Orient/Afrique, et de 14% à 518 millions de dollars en Asie-Pacifique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.