×
Publicités
Publié le
21 sept. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Etsy rachète Blackbird Technologies

Publié le
21 sept. 2016

Etsy veut offrir à ses acheteurs une meilleure expérience d’achat. C'est dans ce but que la plate-forme en ligne dédiée à la création fait main vient d’acquérir Blackbird Technologies, une société de la Silicon Valley qui développe des technologies permettant d’analyser les comportements d’achat et donc de proposer des recherches et des recommandations plus pertinentes.


Page d'accueil du site de Etsy


« Les acheteurs se rendent sur Etsy.com pour découvrir des produits qu’ils ne trouvent nulle part ailleurs, notre but est de les aider à trouver ce qu’ils recherchent exactement parmi une offre de 40 millions d’articles. En tirant parti des technologies de Blackbird, nous souhaitons améliorer l’expérience d’achat de nos acheteurs en rendant les recherches plus simples et plus rapides, et en mettant en avant des recommandations plus pertinentes », explique dans un communiqué Chad Dickerson, le PDG d’Etsy. Le montant de l’acquisition de Blackbird Technologies n’a pas été révélé, mais les équipes de la société, tout comme son PDG, rejoindront celles d’Etsy.

Le 14 septembre dernier, en parallèle à cette acquisition pour accroître sa visibilité, Etsy a lancé une campagne marketing mondiale baptisée « Soyons la différence » (Difference makes us, en anglais). Sous ses nombreuses formes – vidéo, digitale, sociale –, la campagne orchestrée par l’agence new-yorkaise Office of Baby met en scène la multitude d’articles disponibles sur la plate-forme. La campagne sera menée jusqu’à Noël.

Fondée à Brooklyn en 2005 et arrivée en France en 2012, Etsy compte 1,6 million de vendeurs actifs et 24 millions d’acheteurs dans le monde. En 2015, son chiffre d’affaires s’est élevé à 2,39 milliards de dollars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com

Tags :
Médias
Business