×
Publicités
Publié le
23 mai 2016
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Etudes Studio : « La prochaine étape, c’est New York »

Publié le
23 mai 2016

Un an après l’ouverture de sa boutique du 14, rue Debelleyme (3ème arrondissement de Paris), la marque Etudes Studio, présente dans 100 points de vente dans le monde, fait le bilan et évoque pour FashionMag Premium ses projets annoncés à New York. Rencontre avec Jéremie Egry, directeur artistique d’Etudes Studio et l’un des trois acteurs du collectif aux côtés d’Aurélien Arbet et José Lamali.



FashionMag : Un an après l’ouverture de votre boutique, quel est le bilan ?

Jérémie Egry : Les chiffres espérés pour une première année sont au rendez-vous. Nous souhaitions un lieu intimiste et spécial, un environnement peu classique, où montrer tout l’univers d’Etudes Studio. Le fait d’être sur cour n’a pas été un frein, les gens qui viennent nous chercher nous trouvent, même si la clientèle étrangère qui nous suit a moins été là cette année en raison des événements de fin d’année. Grâce à cette boutique, les gens sont rassurés et comprennent mieux notre style, notre langage et nos codes, à l’inverse des department stores où la lecture de notre univers peut être parfois frustrante.

FM : A l’image de la marque Vêtements ou de Tom Ford, qui souhaitent bousculer les calendriers de la mode, comment se positionne Etudes Studio ? 

JE : Nous allons travailler sur des post-collections, des petites parties de collection livrables pendant les trois mois. Cela peut être une collaboration, une série Etudes Studio, proposées à nos clients au milieu de la saison pour dynamiser les ventes. Le marché est demandeur, nous nous adaptons.

FM : Vous multipliez également les pop-up stores, une stratégie qui paie ?

JE : Le choix s’est toujours fait en fonction de nos voyages et expériences dans les différentes villes du monde avec des revendeurs sur place séduits par le projet et qui voulaient nous suivre avec des pop-up allant d’un mois jusqu’à une saison. On a été très présent en Asie, à Hong Kong, Tokyo et Séoul. Une stratégie qui nous permet d’être plus clair sur ce qu’est Etudes et les codes de la marque.

FM : D’autres lieux de pop-up à venir ?

JE : L’idée pour l’hiver est d’être présent en Europe, à Berlin notamment où nous le sommes déjà via quelques points de vente, Barcelone où le marché reprend et de nouvelles boutiques commencent à éclore, et Amsterdam.

FM : Comment êtes-vous distribués aujourd’hui ?

JE : Cela reste équilibré depuis le début, avec 30 % en Asie, 30 %  en Europe, 30 % aux Etats-Unis et Canada, et 10 % sur l’Australie et la Russie. Paris fonctionne aussi très bien, même si le marché ralentit aujourd’hui. L’étape suivante est d’appuyer sur le marché asiatique, très prometteur pour Etudes Studio, et à moyen-court terme sur les Etats-Unis et New York, où nous avons déjà un bureau et où nous aimerions officialiser notre présence davantage.

FM : Cela veut dire une ouverture à New York pour bientôt ?

JE : Après un premier pop-up store sur Broome Street en 2014, l’envie est effectivement d’ouvrir un lieu physique permanent et hybride. Nous sommes encore au stade de projet, il faudra attendre probablement 2017 et 2018.

FM : Cela passe-t-il par la recherche d’autres investisseurs que Fashion Capital Partners ?

JE : Ils ne sont pas les seuls à faire partie de notre pool d’investisseurs, nos relations se passent très bien avec eux, mais nous cherchons aussi d’autres acteurs pour nous soutenir sur le développement à l’international.

FM : Vous êtes présents sur différents sites d'e-commerce, quelle stratégie pour ce segment ?

JE : Cela représente aujourd’hui seulement 10 % de notre chiffre d’affaires, avec une présence sur différents sites dont Essence.com, notre principal client canadien, ou Farfetch.com, la marge de développement est donc grande.


La dernière collaboration avec Mark Gonzales


FM : L’actualité d’Etudes Studio ?

JE : C’est d’abord une collaboration avec l’artiste et skateur mythique Mark Gonzales, que nous avions invité à réciter des poésies lors de notre dernier défilé, et une collection capsule mixant ces univers est née autour d’une série de chemises blanches sur lesquelles sont écrits poèmes ou personnages. Il réalise aussi des pièces uniques pour nous, des bombers en toile de peintre sur lesquels il a laissé libre court à ses idées.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com