×
Publicités
Publié le
10 oct. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Eurodif entend moderniser sa logistique

Publié le
10 oct. 2012

Après avoir initié un nouveau concept de magasin plus ludique, et avoir commencé à l’implanter sur le terrain, Annie Bois, PDG de la chaîne mode et maison du groupe Omnium, s’attaque à un élément clé de la réussite dans la distribution: la logistique.

Annie Bois, PDG d'Eurodif, entend faire entrer l'enseigne dans la modernité de la distribution.


L’enseigne vient ainsi d'annoncer un important projet de réorganisation de sa logistique avec l’ouverture d’une nouvelle plateforme à Buchères, dans l’Aube. "La mise en place de ce nouvel entrepôt, moderne et entièrement mécanisé, est la condition indispensable au maintien de la compétitivité de l’enseigne et à son développement", souligne Eurodif.

Aujourd’hui, le distributeur fonctionne avec trois dépôts d’entreposage et de distribution. Deux de ceux-ci sont situés à Brest et sont spécialisés dans les produits textiles finis et de petite décoration. Le troisième est situé à Lavau, dans l’Aube, et est spécialisé dans les produits textiles des secteurs mode et maison.

L’enseigne insiste sur l’inadaptation de ces outils car non mécanisés. Ils ne seraient pas assez productifs, ni réactifs, souvent saturés et offriraient un faible niveau de service aux magasins. Pour Eurodif, elle ne permet donc pas d’accompagner les développements souhaités de l’enseigne ainsi que le lancement du commerce en ligne.

Le distributeur a prévu d’installer sa plateforme logistique sur le site de Buchères, non loin de l’entrepôt actuel de Lavau. Il est prévu sur ce site la création du parc logistique de l’Aube, sur 250 hectares. L’entrepôt, qui devrait être opérationnel au printemps 2013, regroupera l’ensemble des activités logistiques sur 24 000 m², avec un outil entièrement automatisé et informatisé. Le nouvel entrepôt sera d’ailleurs également équipé de convoyeurs et de trieurs mécanisés. "Un pré-requis indispensable pour pouvoir mettre en place notamment un processus de réassort à la pièce", selon l’enseigne mode et maison du groupe Omnium.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com