×
6 669
Fashion Jobs
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Projet si H/F
CDI · CACHAN
KSI RETAIL
Responsable Adv - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
KSI RETAIL
Directeur-Rice Wholesale - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Administrateur Systèmes Linux H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Technicien Support Applicatif - H/F
CDI · SAINT-DENIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Android H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Dba Sql Server H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Ios H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Directeur de Clientèle - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Merchandising Amont H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Projet Pôle Concept Scénographie H/F
CDI · PARIS
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · LILLE
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · STRASBOURG
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · PARIS
HADDAD BRANDS EUROPE
Assistant Directeur Retail & Grands Magasins Europe
CDI · SAINT-DENIS
KARA
Juriste Associate Manager en Droit Social Anglais Courant H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Contrôleur de Gestion Marketing H/F
CDI · PARIS
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Responsable Trade Marketing F/H
CDI · LES HERBIERS
ABSOLUT CASHMERE
Directeur Artistique/Styliste (H/F)
CDI · PARIS
SUD EXPRESS
Responsable Régional·e
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Responsable E-Commerce H/F - CDI - Paris
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
21 déc. 2014
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

EuropaCity: mirage ou miracle?

Publié le
21 déc. 2014

A priori peu connu du grand public selon un sondage commandé par le promoteur du projet et publié ce week-end par le Journal du Dimanche, EuropaCity entend bien ne pas se laisser embarquer dans la spirale Notre-Dame des Landes, barrage de Sivens, etc.


Tous projets contestés par des écologistes mais pas seulement et qui paraissent bien fragilisés malgré le soutien des Pouvoirs publics, le Premier ministre Manuel Valls notamment pour Notre-Dame des Landes.
 
EuropaCity a d’ailleurs lui-même décroché son soutien politique en la personne du ministre des Affaires étrangères mais aussi du Tourisme et du Développement international, et qui défend le projet là aussi dans le JDD de ce week-end.

Il est vrai que, depuis plusieurs mois, sans nul doute encouragés par l’écoute et les succès médiatiques engrangés par les opposants au barrage de Sivens notamment, les opposants à EuropaCity ont multiplié les actions. De quoi faire réagir le promoteur… le groupe Auchan et sa branche immobilière Immochan.
 
Mais pourquoi autant d’oppositions ? EuropaCity a dans ses gênes tout ce qui hérissent aujourd’hui le monde écologiste et tout simplement ceux qui veulent préserver une sorte d’authenticité des territoires. Il compte aussi nombre de détracteurs sur le plan économique du fait de la taille des investissements, a priori 2 milliards d’euros,  et d’un niveau de rentabilité tel exigé qui serait incompatible avec la donne économique actuelle et même future.

Les 80 hectares du projet sont retirés à des terres aujourd'hui agricoles. Et surtout, pour nombre de détracteurs, comment vouloir encore installer un nouveau pôle de cet ampleur doté de commerces entre les centres commerciaux O'Parinor à Aulnay sous Bois et Aéroville à Roissy alors que ce dernier est loin de bien fonctionner...

EuropaCity, que le promoteur le veuille ou non, a des aires de Dubai près de la Seine. Au salon de l’immobilier commercial (Mapic) de novembre 2013 à Cannes, Immochan avait présenté cet ensemble aux professionnels.


« EuropaCity, c’est 50 000 m² de culture, 150 000 m² de loisirs et 230 000 m² de commerces. C’est en plus, 20 000 m² de restaurants, "reflets de la diversité culinaire européenne", une dizaine d’hôtels pour 2700 chambres, 20 000 m² d’espaces dédiés à l’accueil de congrès et de séminaires pour le tourisme d’affaires », écrivait FashionMag.com à l’époque.

Les initiateurs entendent y développer des marchés, des bals populaires, des vide-greniers… Mais aussi des festivals, des installations éphémères, des expositions, des performances, du théâtre et du cirque de rue, des événements sportifs aussi, etc. On y trouvera par exemple deux salles de spectacle de 2000 m² et 500 m², une salle 360° pour le cirque contemporain, une résidence d’artistes, etc.

Côté loisirs, EuropaCity entend accueillir un parc aquatique, un parc des neiges avec pistes de ski, un parc d’attractions, un parc d’aventures combinant sports extrêmes, sports de glisse et sports urbains. Il y aura aussi des équipements de bien-être et de remise en forme, une ferme pédagogique, etc.

Enfin, côté commerces, EuropaCity entend proposer des enseignes inédites en France, des concepts commerciaux innovants (boutiques éphémères, magasins spectacle, lieux participatifs de créations produits), grands magasins, etc. » L'objectif est d'atteindre dès l'ouverture en 2020 plus de 30 millions de visiteurs!
 
Pour Laurent Fabius,  dans le JDD, "EuropaCity structurera notre territoire et contribuera à sa vitalité économique. En dehors de Paris, nous avons besoin d'hôtels, de restaurants, de lieux de culture, de loisirs, en nombre suffisant, et à la hauteur des attentes des touristes, qui se montrent de plus en plus exigeants". Il juge ainsi qu'EuropaCity "aidera à atteindre ces objectifs". Cela signifie notamment la création de nombreux emplois. Circule notamment le chiffre de 11500 emplois directs.

«Ce sont les pouvoirs publics qui ont décidé d'urbaniser ce territoire, pas Auchan», se défendait dans le Figaro en novembre Christophe Dalstein, en charge du projet EuropaCity chez Immochan, la société foncière d'Auchan, face aux détracteurs.

Et le quotidien de préciser: Manuel Valls a encore rappelé qu'EuropaCity faisait partie des projets soutenus par le gouvernement dans le cadre du Grand Paris.»

Par ailleurs, le Conseil régional d'Ile-de-France avec une majorité PS-Verts a adopté le schéma directeur de la région qui entérine ce projet. «Nous ne faisons ni un barrage, ni un aéroport mais une destination utilisée par tout le monde», ajoute Christophe Dalstein.

Il précise que, selon un sondage réalisé fin 2013, plus de 70 % des habitants des communes avoisinantes sont favorables à EuropaCity.

Selon le sondage publié dans le JDD ce week-end,  seuls 19% des personnes interrogées, toutes habitant dans les communes alentour, en ont entendu parler. Une fois présenté l'objectif du complexe certes, quatre sondés sur cinq en ont une opinion favorable.

Auchan lui-même se veut prudent. Selon toujours le Figaro, le distributeur  n'a toujours pas acheté les terrains de façon définitive, et les études d'impact et les permis de construire n'ont pas été déposés. Cela laissera peut-être le temps de modifier le projet et de ne pas aboutir à une situation bloquée comme à Notre-Dame-des-Landes ou à Sivens. Le débat public doit toutefois s'ouvrir dans quelques semaines.

Le promoteur entend aussi mobiliser. Immochan a annoncé au Mapic 2013 sa volonté d’établir d'ici 2016 des partenariats avec des opérateurs. Le promoteur vise aussi en 2016  les autorisations administratives. En 2017, c’est le début des travaux. L’ouverture est fixée à ce jour en 2020.

Le groupe Auchan n’a d'ailleurs pas œuvré seul. Depuis 2010, un comité de pilotage co-présidé par le député-maire de Gonesse et le préfet du Val d’Oise associe l’ensemble des services de l’Etat et des collectivités territoriales. Depuis 2011, un conseil d’orientation scientifique rassemble des experts de tous horizons de compétences et de pays. Enfin, une structure, baptisée ID Factory, a été créée cette année 2013 avec là aussi des experts, des représentants d’associations, des acteurs du territoire, etc. pour travailler sur les tendances de demain sur des thèmes comme le développement durable, le numérique, etc.  écrivions-nous il y a plus d’un an.

L’affrontement semble manifestement porté aujourd’hui autant sur le terrain de la communication que sur celui du droit.

Manifestement, un parfum de Notre-Dame des Landes et de barrage de Sivens souffle bien au nord de Paris.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com