×
Publicités
Publié le
23 janv. 2011
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Eurovet et WSN lancent un salon de fast fashion

Publié le
23 janv. 2011

Eurovet et WSN Développement n’ont pas encore concrétisé leur premier bébé sur le terrain, Cruise, le regroupement de marques de balnéaire au sein du prochain Who’s Next en septembre de cette année du fait du transfert de Mode City de septembre à juillet, qu’ils conçoivent déjà un nouveau projet commun. Les deux partenaires, qui ont notamment pour actionnaire commun Comexposium, lanceront en septembre prochain, aux mêmes dates et dans le même lieu (Porte de Versailles) que les salons habituels, un salon de la fast fashion.

Who's Next, Eurovet
Marie-Laure Bellon-Homps, présidente du directoire d'Eurovet - Photo: Pixel Formula

Celui-ci entend répondre à une demande et une pratique des détaillants multimarques qui développent de plus en plus l’actualisation dans leurs magasins. "Et qui ainsi entendent développer les mêmes atouts que les chaînes", souligne Marie-Laure Bellon-Homps, présidente du directoire d'Eurovet. De même, nombre de fabricants se sont positionnés sur ce créneau tandis que des marques à l’approche historiquement traditionnelle proposent aussi des produits d’actualisation en cours de saison. "Y compris dans un salon comme Who’s Next", relève Xavier Clergerie, cofondateur de WSN.

Eurovet de son côté, qui pilote plusieurs salons axés sur le circuit court et l’actualisation mode comme Tissu Premier, Zoom by Fatex et Intersélection, avait aussi bien identifié ce marché puisque l’organisateur avait tenté de lancer la manifestation Transition sur ce créneau. Sans aboutir toutefois.
Who's Next, Eurovet
Xavier Clergerie, co-dirigeant de WSN Développement - Photo: Pixel Formula

La date pour la future manifestation n'a pas été choisie au hasard. Bien au contraire. Pour Xavier Clergerie, il était sans doute dommage de monter ce salon en dehors des dates des salons s’adressant aux détaillants. "Ceux-ci ne peuvent pas venir de multiples fois à Paris", souligne-t-il.

Le salon, si l’objectif est atteint, devrait regrouper des marques établies, créatives et réactives pour leur offre fast fashion, des collections de prêt-à-porter femme, homme, enfant et accessoires de mode livrables dans les plus brefs délais. Entre 70 et 100 marques pour avoir une crédibilité. Le tout représentant un concentré des bests of de la saison en cours. Xavier Clergerie évoque même l’idée de label pour des marques de mode pratiquant le circuit court à destination des boutiques.

Dans le tandem, Eurovet est l’opérateur pour l’organisation, la logistique et le commercial, et Who’s Next pilotera la communication et la scénographie. "Cela va nous permettre de nous focaliser vraiment sur l’info produit, qui est moins l’objet de Who’s Next", souligne Xavier Clergerie. Celui-ci insiste aussi sur l’image de dynamisme et d’entraînement qu’aura cette initiative sur l'ensemble des salons de la Porte de Versailles.

Marie Laure Bellon-Homps, présidente du directoire d’Eurovet, souligne de son côté que le lancement de cette nouvelle manifestation va permettre de clarifier le positionnement d’Intersélection. "Le salon, maintenu, restera sur les dates de prises de commandes de la distribution organisée, soit fin octobre et fin avril", explique-t-elle.

Mise à jour : le salon a depuis été baptisé Sixty Days.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com