×
Publicités
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
24 mai 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Farfetch s'installe à Lisbonne et prévoit d'importants recrutements

Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
24 mai 2017

Farfetch grossit ses rangs. La marketplace britannique prévoit de recruter 500 nouveaux employés d'ici à la fin de l'année. Par ailleurs, la plateforme du luxe en ligne va investir un million d'euros dans de nouveaux bureaux à Lisbonne, qui accueilleront 300 personnes d'ici décembre prochain.


José Neves, PDG de la place de marché Farfetch DR - farfetch


« Cette décision illustre notre capacité à croître rapidement », a déclaré Luis Teixeira, le directeur général de Farfetch, qui a par ailleurs ajouté que ces recrutements porteront les effectifs du groupe au Portugal à 900 employés. Selon Farfetch, l'entreprise a investi trois millions d'euros dans le pays dans le courant de l'année passée, c'est à dire sans tenir compte des 500 recrutements annoncés.

Les bureaux lisboètes de Farfetch seront situés au sein du D. Luís I Building, dans le quartier de Santos. Il seront principalement utilisés pour le développement de nouvelles technologies, mais comporteront aussi des espaces dédiés au service client, aux ressources humaines et à l'administration. Les locaux seront notamment équipés d'une piscine à boules, d'un piano ou encore d'une salle de jeux afin de « contribuer à la création d'un environnement de travail unique », peut-on lire dans un communiqué.

Selon José Neves, le PDG de Farfetch, ce nouvel espace permettra à l'entreprise « de renforcer son équipe technologique à Lisbonne et de continuer à proposer de nouvelles innovations pour répondre aux défis posés par nos futurs clients ». Un des derniers paris de Farfetch en matière d'innovation est le "Store of the Future", un magasin physique installé à Londres qui place la technologie au centre de l'expérience du consommateur.

Farfetch a récemment confié la coprésidence de son conseil d'administration à Natalie Massenet, fondatrice de Net-A-Porter et présidente du British Fashion Council. L'entreprise fait depuis plusieurs mois l'objet de rumeurs sur une possible entrée en Bourse à hauteur d'un milliard de livres (1,18 milliard d'euros), mais aucune information n’a été communiquée à ce sujet par la plateforme.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com