×
6 765
Fashion Jobs
SÉZANE
Chargé(e) de Projet Paid Media Senior (H/F)
CDI · PARIS
CITY ONE
Chef Hote Vip Pour Production Audiovisuelle (H/F) -CDI- 35h
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Directeur Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Responsable Industrialisation (H/F)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Chef de Projet Architecture Retail (F/H)
CDI · PARIS
MARINE SERRE
PR Coordinator
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur Luxe (F/H)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur / Manutentionnaire (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Stock Matières Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Services Généraux (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Cotateur Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
MICHAEL PAGE
Chef de Zone Export H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Flux Sortants F/H
CDI · LOUVRES
COURIR
Responsable</b> d'Équipe</b> Stocks</b> / Stock Supervisor - F/H
CDI · HERBLAY-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Paie et Administration du Personnel (H/F) Haute-Couture
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Contrôleur de Gestion Pricing (H/F)
CDI · PARIS
LANVIN
Contrôleur de Gestion (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Responsable Formation Multi Sites (Retail Learning) Mode Luxe
CDI · PARIS
MAISON KITSUNÉ
募集中 - Wholesale Area Manager Japan Based in Paris
CDI · PARIS
Publicités
Par
Reuters
Publié le
9 nov. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Farfetch : une introduction en Bourse envisagée d'ici deux à trois ans

Par
Reuters
Publié le
9 nov. 2016

Farfetch, site spécialisé dans la vente de mode haut de gamme et valorisé autour de 1,5 milliard de dollars lors d'une levée de fonds en mai dernier, envisage une introduction en Bourse d'ici deux à trois ans, a déclaré à Reuters son fondateur et PDG, Jose Neves.

Farfetch héberge des boutiques indépendantes multimarques, permettant à des détaillants souvent pointus d'avoir un large accès à la clientèle du luxe, et aux designers peu connus de disposer d'une vaste vitrine en ligne.


farfetch


Lancé en 2008 avec quelques enseignes comme Maria Luisa, le site compte aujourd'hui plus de 500 boutiques qui distribuent également les grandes marques, comme la française L'Eclaireur ou les américaines Maxfield, à Los Angeles, ou Fivestory, à New York.

En mai dernier, Farfetch a levé 110 millions de dollars, une opération qui a vu l'entrée à son capital de la société d'investissement Eurazeo, du fonds souverain singapourien Temasek et du fonds chinois de capital risque IDG Capital Partners.

« Une fois que nous aurons achevé notre phase d'investissements intensifs, dans deux ou trois ans, nous pourrons envisager une introduction en Bourse si les conditions de marché le permettent », a déclaré Jose Neves en marge d'une conférence sur le luxe organisée à Paris le week-end dernier par le magazine Vogue. « Ce sera la prochaine grande étape pour l'entreprise », a-t-il ajouté, indiquant que la cotation pourrait intervenir à Londres, aux Etats-Unis ou à Hong Kong, Farfetch réalisant 25 % de son chiffre d'affaires en Asie et 33 % aux Etats-Unis.

Encore déficitaire, Farfetch, qui compte une douzaine de bureaux dans le monde et emploie 1.200 personnes, « devrait être rentable à moyen terme », a précisé son PDG d'origine portugaise.

Pour l'heure, Farfetch se concentre sur ses investissements dans ses outils technologiques - cruciaux pour conserver son avantage compétitif - et l'ouverture de nouveaux bureaux.

L'entreprise connaît une croissance moyenne annuelle de 60 % et a réalisé en 2015 un volume d'affaires (ventes réalisées par les magasins, sur lesquelles le site prélève une commission) de 800 millions de dollars, contre 500 millions en 2015.

Souvent peu connus du grand public mais très recherchés par une clientèle pointue et informée, plus de 1.500 designers sont répertoriés sur le site.

Farfetch propose selon lui deux fois plus de créateurs que le grand magasin de luxe américain Neiman Marcus ou le site Yoox-Net-A-Porter. Il rivalise également avec des sites plus petits comme Miinto en Scandinavie ou Shoptiques aux Etats-Unis.

Jose Neves a également indiqué avoir observé une forte accélération des ventes au troisième trimestre, à l'image des groupes de luxe comme LVMH, Kering ou Hermès dopés par un rebond de la demande de la clientèle chinoise.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.