×
Publicités
Publié le
14 févr. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fédération du Prêt-à-Porter: Priscilla Jokhoo responsable du service d'aide aux entreprises

Publié le
14 févr. 2012

La fédération française du prêt-à-porter féminin vient de recruter Priscilla Jokhoo au poste de responsable du service d'aide aux entreprises. Elle remplace au sein de l’institution professionnelle Patrice Lamoureux, parti en retraite.


Priscilla Jokhoo

Priscilla Jokhoo a un parcours professionnel assez conforme aux évolutions récentes du secteur et à celles qui attendent les entreprises dans les années à venir. Elle est passée notamment par le service textile de TNS où elle a travaillé sur des analyses de marché et des stratégies liées notamment au monde des grandes et moyennes surfaces spécialisées (GMS). Les clients étaient par exemple Celio, Kiabi, les Galeries Lafayette, etc.

En 2008, elle a rejoint le pôle commercial de la marque éthique Article 23 pour travailler sur la gestion et l’optimisation du portefeuille clients multimarques et l’animation du réseau de franchises Altermundi. Elle intervenait également au sein du pôle marketing.
De 2007 à 2011, elle a eu une activité de consultante marketing en tant qu’indépendante. Début 2011, elle a travaillé comme chargée E Business chez Comptoir des Cotonniers puis intégra la société BACI Lingerie, une marque américaine de lingerie qui se lançait sur le marché français. Cette fois, elle travailla sur la plateforme de marque, la réalisation des outils de vente, etc.
Parallèlement à ces postes, elle s’est toujours occupée de jeunes créateurs en free lance.

C’est cette expérience multiple que Priscilla Jokhoo a pour tâche de mettre au service des entreprises qui consultent la fédération. Quasiment 260 entretiens ont eu lieu à ce sujet l’an dernier. Il s’agit souvent soit d’entreprises en cours de création, soit d’entreprises ayant entre un et cinq ans qui, isolées, ressentent le besoin d’échanger. "Les sujets sont multiples, souligne Jean-Pierre Mocho, président de la Fédération. Cela peut aller d’un amorçage d’activité à une problématique financière et marketing en passant par une aide à l’export, etc".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com