×
Publicités
Publié le
10 janv. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fifth & Pacific Companies change de nom et devient Kate Spade Company en 2014

Publié le
10 janv. 2014

Le groupe Fifth & Pacific (Kate Spade, Jack Spade et Lucky Brand), ex-Liz Claiborne, vient d’annoncer qu’il changeait de nom. Le groupe américain qui avait cédé en octobre dernier, pour 195 millions de dollars, la propriété intellectuelle de Juicy Couture au groupe Authentic Brands, un spécialiste de la licence, sera désormais le groupe Kate Spade.

Le groupe Kate Spade recentre son activité sur les marques Jack Spade et Kate Spade.

Ce changement de nom s’inscrit dans une stratégie de recentrage sur les marques Kate Spade et Jack Spade qui constituent l’ADN du groupe. D’ailleurs, Lucky Brand, qui est encore dans le giron du groupe Kate Spade devrait être cédé dans le courant du premier trimestre 2014, a annoncé sans autre précision l’entreprise américaine dans un communiqué.

Par ailleurs, Craig Leavitt, actuel CEO de Kate Spade, succèdera à William L. McComb, l’actuel CEO du groupe Fifth & Pacific, à la tête du nouveau groupe Kate Spade. George Carrara quant à lui, l’actuel vice-président exécutif du groupe Fifth & Pacific, est promu président et chef des opérations du groupe Kate Spade. Deborah Lloyd reste directrice artistique.

Côté résultats, pour l’année 2013, Fifth & Pacific mise sur un excédent brut d’exploitation situé entre 120 et 130 millions de dollars, qui inclut les résultats prévisionnels de Lucky Brand mais exclut ceux de Juicy Couture. Les ventes nettes en 2013 se seraient élevées pour les activités poursuivies à 742 millions.

Le nouveau groupe Kate Spade, qui ne concernera plus que les marques Kate Spade et Jack Spade, quant à lui est optimiste concernant son résultat prévisionnel en 2014. En effet, le groupe espère réaliser un excédent brut d’exploitation de 115 à 125 millions de dollars.

Le groupe Kate Spade mise également sur un développement à l'international puisque le groupe américain s’apprête à lancer sa plateforme de e-commerce en Europe ainsi que sur le marché asiatique. Il devrait également ouvrir 55 nouveaux magasins dans le monde dont la moitié avec des partenaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com