×
Publié le
27 sept. 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Franck Boclet entre chez L'Eclaireur

Publié le
27 sept. 2010

En avril dernier, il quitte Ungaro et lance sa griffe éponyme aux côtés de Valter Arduino* (associé à hauteur de 70 %, représentant de ses fournisseurs). "J’ai un fournisseur par segment de produit et ils se sont tous organisés pour me financer", nous dit-il, en nous présentant son vestiaire "fashion sartorialiste" dans ses bureaux au 53 avenue Montaigne. Pour sa première saison, Franck Boclet aborde la France via L’Eclaireur.

Franck Boclet, L’Eclaireur
Première collection Franck Boclet

Pour l’Europe et au-delà, il s’entoure d’agents (Italie, Moyen-Orient, Asie, Pays de l’Est et bientôt les Etats-Unis), et d’un bureau d’achats à Paris. Il enregistre pour sa première collection en solo 22 prises d’ordres. Les ventes restent ouvertes. "Si tout se passe bien, je devrais clore la saison à une trentaine de magasins", nous dit-il.

La deuxième saison promet d’être encore plus satisfaisante. Franck Boclet est l’invité en janvier du salon White à Milan en Italie. "C’est la capitale de l’homme pour les acheteurs internationaux. Ce marché (qu'il développe avec l'agent Livia Gregoretti) pourrait devenir mon deuxième pays après les Pays de l’Est". Le White lui offre un stand de 400 m² et un défilé, inscrits sur la liste officielle des défilés italiens, ajoute-t-il.

Franck Boclet, L’Eclaireur
Première collection Franck Boclet

Rencontre entre les codes du "tailoring traditionnel" et des inspirations "très créateur", son vestiaire, uniquement masculin, adopte le noir et blanc, principalement. Franck Boclet s’est amusé à introduire des éléments nouveaux, des éléments techniques, permettant de jouer sur le style. A l’instar de ce fil de jardinage "piping métal" intégré à certains modèles de vestes, manteaux ou gilets. "On peut jouer avec, et lui donner le look que l’on veut, le froisser". Manche napolitaine, boutonnière à la main, veste montage traditionnel, tissus plutôt féminins détournés, Franck Boclet aime à mixer les influences modernes et les détails techniques des tailleurs des années 30. Il y a aussi cette veste, à porter de 4 façons différentes, "de la plus traditionnelle à la plus originale".

Outre les pièces textile, Franck Boclet a signé des licences pour les cravates, ceintures, écharpes et bientôt la maroquinerie. Mais aussi des bijoux, pour habiller ces messieurs, de la tête aux pieds.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com