×
6 903
Fashion Jobs

François Pinault, un milliardaire discret féru d'art

Par
AFP
Publié le
today 15 oct. 2007
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LILLE, 15 oct 2007 (AFP) - L'homme d'affaires François Pinault, fondateur du groupe de distribution et de luxe PPR (Pinault-Printemps-Redoute), s'est constitué en quarante ans l'une des plus importantes collections d'art contemporain au monde, dont une partie est présentée jusqu'au 1er janvier à Lille.



L'homme d'affaires François Pinault au Palais Grassi, le 9 novembre 2006 à Venise - Photo : Alberto Pizzoli/AFP

Milliardaire discret, François Pinault - qui fuit l'exposition médiatique - a été désigné vendredi, pour la deuxième année consécutive, personnalité la plus influente du monde de l'art par le magazine international ArtReview, basé à Londres.

Un "titre" qui lui a été attribué en tant que propriétaire de la prestigieuse maison de vente aux enchères britannique Christie's, mais aussi de sa collection personnelle d'art contemporain, riche de plus de 2 000 oeuvres.

Après avoir renoncé à son projet de fondation culturelle sur l'île Séguin, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), près de Paris, en raison des lenteurs administratives et d'un environnement "pas assez serein", l'homme d'affaires s'est tourné vers Venise.

Ce Breton de 71 ans, père de quatre enfants, a acquis en avril 2005 le Palazzo Grassi, ancienne vitrine culturelle de Fiat, pour quelque 29 millions d'euros et en avril 2007 la Pointe de la Douane.

Ces deux espaces, de 2 500 m² et 1 000 m², doivent lui permettre d'exposer une grande partie de sa collection, qui couvre tous les champs des arts plastiques, de la peinture à la sculpture en passant par la photographie et la vidéo.

François Pinault est notamment conseillé dans ses projets artistiques par l'ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon.

L'homme d'affaires, qui a quitté l'école à seize ans, a débuté au début des années 60 dans le négoce de bois. Dans les années 70, il a racheté des dizaines de PME du secteur, puis a fait fortune dans le sucre.

Se fiant à son flair légendaire, François Pinault, qui a, selon ses collaborateurs, une capacité à conclure une affaire en trois minutes sans intermédiaire, a ensuite jeté son dévolu sur Printemps, la Redoute puis la Fnac.

A la fin des années 90, il s'est lancé dans le luxe, rachetant Gucci, Saint-Laurent, Boucheron (joaillerie) ou encore Sergio Rossi (chaussures).

Progressivement, depuis 2001, l'homme d'affaires - propriétaire également de vignobles, dont Château-Latour, du Point, du Théâtre Marigny à Paris et du Stade Rennais - a transmis les rênes de son empire à son fils, François-Henri, pour se consacrer pleinement à sa passion de l'art.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Luxe
Divers
People