×
5 961
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
17 oct. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Frank Gehry, architecte de toutes les audaces

Par
AFP
Publié le
17 oct. 2014

Frank Gehry, 85 ans, concepteur du bâtiment futuriste de la Fondation Vuitton, est devenu célèbre avec la Fondation Guggenheim à Bilbao en 1997 qui devient très vite une icône.

Le Disney Concert Hall à Los Angeles


Il a alors 68 ans et derrière lui une carrière commencée chez Victor Gruen, l'inventeur des galeries commerciales.

Après avoir crée sa propre agence à 40 ans, Frank Gehry, très proche de la scène artistique d'avant-garde californienne, invente de nouveaux principes d'écriture architecturale, explorant les techniques de modélisation par ordinateur qui vont occuper une grande place dans son travail.

Il va mettre en pratique ces nouveaux principes dans le bâtiment que lui commande la société Vitra en 1987.

Vont alors s'enchaîner des projets toujours plus spectaculaires et audacieux, tel le Campus Novartis à Bâle, précurseur de la Fondation Vuitton.

Gehry pousse à leur limite ses conceptions, allant parfois jusqu'au conflit entre les différentes parties d'un bâtiment, et Gehry multiplie les projets spectaculaires comme le Ray et Maria Stata Center for computation, l'Experience Music Project à Seattle, l'Hôtel à Marques de Riscal en Espagne, jusqu'au Disney Concert Hall à Los Angeles, un autre de ses bâtiments emblématiques.

Ces avancées vers une complexité sans précédent ne sont possibles que grâce à une utilisation massive du calcul informatique.

Frank Gehry a d'abord utilisé un logiciel de l'industrie aéronautique avant de développer son propre système, le Digital Project, qui permet de calculer chaque élément du bâtiment.

Il utilise à plein la flexibilité de la simulation numérique, jusqu'à remettre en cause les repères classiques d'un édifice comme la façade ou la couverture.

Frank Gehry atteint sans doute les limites de sa démarche avec la clinique Lou Ruvo (2010), où façades et fenêtres semblent s'effondrer en de multiples circonvolutions.

Un projet qui ne manque pas d'humour - très présent dans son oeuvre - pour une clinique spécialisée dans les maladies neurovégétatives.

Les derniers projets de l'architecte semblent marquer un retour vers l'unité, tels l'immeuble "twisté" Uestra à Hanovre ou la Beekman Tower à New York, à la façade froissée comme un tissu.

Frank Gehry fait l'objet d'une rétrospective au Centre Pompidou accompagné d'un catalogue exhaustif de 600 pages.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.