×
7 441
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Franklin & Marshall marque le pas en 2012

Publié le
today 16 juin 2012
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pour la première fois depuis six ans, Franklin & Marshall ne va pas connaître de croissance de son chiffre d’affaires. En 2012, la marque italienne table sur 45 à 47 millions d’euros de ventes cette année contre 47 l’an passé. En 2011, elle avait enregistré une croissance de plus de 16%, dont +21% sur le marché français. Mais le ralentissement économique a contrecarré ses ambitions de croissance de 10 à 20%. Et cette année l’Italie repasse devant la France en tant que premier marché de la marque. Connue pour ses t-shirts et sweats au style College américain flanqués de son logo, la griffe fondée par Andrea Pensiero et Giuseppe Albarelli est vendue dans 1600 points de vente, à 98% en Europe.


Andrea Pensiero et Giuseppe Albarelli. Photo Franklin & Marshall


"Nous sommes une jeune société qui doit gérer les priorités pour faire face aux différents marchés que nous couvrons, explique Giuseppe Albarelli. Et, dans les quatre dernières années, notre marque est devenue très populaire. Mais, en contrecoup, depuis deux ans, la contrefaçon se multiplie. En 2011, les douanes ont stoppé 225 000 pièces dont 180 000 en France. Chaque mois on trouve entre 20 et 30 sites internet, basés en Turquie, en Chine ou en Thaïlande, qui proposent des contrefaçons de nos produits".

Un fléau qui pourrait représenter plus de 5% du chiffre d’affaires de la marque. Alors, pour lutter, Franklin & Marshall multiplie les collaborations avec les douanes. La marque a aussi investi dans un système d’hologramme qui doit permettre l’authentification de ses produits.
La marque, qui compte voir son développement s’accélérer sur les marchés britannique mais aussi allemand, a revu sa stratégie de communication. "Auparavant nous nous concentrions sur des événement locaux sur chaque pays, précise Giuseppe Albarelli. A présent nous voulons travailler sur une visibilité plus importante".

Luca Innocenzi, ancien de chez Whirlpool et L’Oréal, recruté l’an passé pour développer le marketing digital de la marque, se voit au passage confier la direction marketing globale de la marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com