×
6 296
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
14 déc. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Freegun mise sur le réseau sport et sur l'international

Publié le
14 déc. 2014

Lancée seulement en 2007, la marque Freegun, initialement dédiée au sous-vêtement masculin, a bien grandi. Avec un style jeune, à la fois streetwear et sportif, elle s'est fait connaître de sa cible 15-25 ans, mais plus seulement pour ses caleçons. En ajoutant progressivement des ligne de dessous enfant et femme, mais aussi du textile et divers accessoires sous licences, elle s'est constitué un vrai univers qui a convaincu la GSA et la GSS.

Freegun mise notamment sur des spécialistes des sports extrêmes comme ambassadeurs.


Freegun doit consolider sa position sur le marché français en 2015, après une année difficile en GSS, son principal canal avec pour principaux revendeurs Gémo, Kiabi et La Halle notamment. Pour cela, elle met l'accent sur le réseau sport. La marque a ainsi intégré les magasins Sport 2000 et Intersport, et entrera chez Go Sport en 2014.

Mais, pour se développer encore davantage (le chiffre d'affaires groupe espéré en 2014 avoisine les 40 millions d'euros), Freegun mise aussi sur l'export. L'international ne représente à ce jour que 20% des ventes en volume, mais sa gestion se structure.

Après avoir renforcé le service commercial qui en a la charge, la griffe du groupe Textiss (par ailleurs fabricant de marques distributeurs) va aborder de nouveaux marchés. Une stratégie de petits volumes dans un premier temps, en guise de test.

En 2014, plusieurs nouveaux pays se sont ajoutés à une liste export de 16 pays, jusque-là dominée par l'Espagne et la Pologne. La Chine, le Japon, l'Australie, mais aussi les Etats-Unis et le Canada ont fait l'objet de premières livraisons à destination de la grande distribution. Pour 2015, plusieurs nouveaux pays européens seront abordés, à l'Est notamment, une zone ciblée après les implantations polonaise et slovène, mais Freegun se tournera également vers l'Amérique du Sud et plus particulièrement le Chili, la Colombie ou encore l'Uruguay.

Côté produits enfin, la stratégie marketing des co-brandings est renforcée avec la signature de deux licences pour l'underwear : des produits Simpsons apparaîtront ainsi en rayon à la rentrée 2015, mais avant cela, après la réussite du partenariat Marvel, un deuxième accord avec Disney portera cette fois sur Star Wars. Freegun lance également ses propres innovations, avec la sortie attendue d'un premier modèle imprimé au rendu 3D.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com