×
Publicités
Publié le
16 mars 2011
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

French Connection UK: le retail malmené en Europe

Publié le
16 mars 2011

Les dirigeants de French Connection UK cherchent-ils les relais de croissance à l’international ? Alors que le groupe britannique présente des résultats mitigés pour son exercice 2010, clos au 31 janvier, il annonce de nouveaux accords pour le développement de la franchise en Russie, en Hongrie, en Turquie et sur le marché jordanien. Tout en affirmant rechercher d’autres opportunités.


Le retail européen de French Connection UK veut repartir de l'avant - Photo: FR
French Connection UK réalise un chiffre d’affaires de 246 millions d’euros (213,8 millions de livres) en progression de 2% par rapport à l’exercice précédent. 90% de ce chiffre d’affaires est réalisé par la marque FCUK. Il constate en revanche un recul de 1,4% à périmètre constant de ses ventes sur son marché retail en Europe où il a fermé un magasin FCUK et ouvert deux sites de sa marque Toast et un de YMC. Ce segment, le plus important du groupe puisqu’il représente 127 millions d’euros, est, de plus, déficitaire: -1,8 millions d’euros.

Alors bien sûr, l’ensemble de la zone européenne bénéficie de ventes wholesale en croissance de 11% grâce notamment à une politique de prix revue à la hausse pour finir l’année dans le vert. Mais la préoccupation est palpable dans la communication du groupe. "L’une de nos cibles clé dans le futur est d’améliorer la densité des ventes dans notre panel de magasins retail afin d’améliorer la contribution de cette division. Le business de French Connection est basé sur la proposition de produits tendances, intéressants et en avance sur la mode qui attisent l’intérêt de nos clients. Donc, notre voie majeure pour améliorer la densité de nos ventes passera par le développement de gammes plus en adéquation avec les demandes de nos clients". Dans cette optique, le groupe a changé sa méthodologie de merchandising, en revoyant les graphismes et les couleurs de ces magasins et développe un nouveau concept. Malgré ces efforts, French Connection table sur un exercice 2011 stable.

En Amérique du Nord, le groupe progresse dans le retail et le wholesale pour atteindre 49,2 contre 46,9 millions d’euros en 2010. Sur sa base de Hong-Kong, qui gère l’ensemble de ses marchés wholesale d’Australasie et du Moyen-Orient, le Britannique enregistre une progression de 21% de son chiffre d’affaires à 17,7 millions d’euros.
Au niveau mondial, French Connection améliore son résultat mais affiche des pertes de 2,7 millions d’euros contre 28,6 l’an passé. Il voit surtout son résultat avant taxes passer à 8,4 millions d’euros contre 0,8 millions d’euros sur 2010.

Entre autres opérations, le groupe a notamment procédé durant cet exercice 2010 à la fin des activités de la griffe Nicole Farhi, qu’il avait revendue en juillet dernier à un fonds d’investissements américain, et à la fermeture de magasins non rentables en Amérique du nord. Le groupe a maîtrisé son développement en propre et joué la carte de la franchise. Il compte à présent 149 magasins en propre et en concession, dont 9 Toast, 2 YMC et 2 Great plains, et 199 autres sous licences ou franchises.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com