×
Publié le
14 avr. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fresh Collabs: un nouveau concept d’e-commerçe solidaire

Publié le
14 avr. 2014

Une start-up nantaise, composée de trois jeunes entrepreneurs, Manuel Leray, Matthieu Beurel et Guillaume Grimaud, a lancé un nouveau concept d’e-commerce solidaire en ligne depuis le 7 avril.

Sous le slogan "Good people & great design for real acts", Fresh Collabs propose chaque semaine des collections capsules de sweats et t-shirts (de 24 euros à 39 euros), imaginées par des créateurs, et dont une partie des bénéfices (5 euros sur chaque pièce) est reversée à une association.

Lors de la mise en vente de la collection capsule, une vidéo présente l’association et le projet auquel cette dernière destine les fonds. Le créateur quant à lui explique comment il a travaillé sur la collection et pourquoi il a souhaité participer à cette aventure. En effet, sur chaque pièce vendue, le créateur touche seulement 1euro.

"Contrairement à d’autres collaborations à vocation solidaire, nous sélectionnons d’abord un projet associatif qui nous tient à cœur et après nous sollicitions les créateurs pour qu’ils participent. De cette manière, ils choisissent celui pour lequel ils ont vraiment envie de s’investir", déclare Manuel Leray.

La production des pièces, quant à elle, est lancée seulement à la fin de la vente afin que les clients puissent être livrés dans les 10 jours. Une rapidité dans la livraison rendue possible par le choix de production: les t-shirts et les sweats en coton biologique sont les mêmes pour chaque collection, ils sont donc déjà en stock. La petite équipe nantaise doit donc simplement gérer la sérigraphie des t-shirts.

Par ailleurs, les créateurs participants sont autant confirmés que débutants: "Ce que nous voulons, ce sont des gens inspirés qui ont du talent car on leur laisse carte blanche. Peu importe leur nom. C’est pourquoi nous envisageons des partenariats avec des écoles de mode et de design. Rien n’est signé mais nous sommes en discussion afin de lancer un concours qui permettrait à un étudiant de réaliser sa collection capsule. Cela pourrait être un tremplin pour les jeunes créateurs", explique Manuel Leray.

La première collection capsule en vente a été réalisée par une petite créatrice nantaise et les fonds récoltés sont reversés à l’association OPALS. Cette dernière lutte pour la prévention et le dépistage du virus VIH, notamment concernant la transmission de la mère à l’enfant.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com