×
Publicités

Galeries Lafayette : la nouvelle adresse marseillaise revendique un ancrage local

Publié le
today 28 mars 2018
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Depuis 1991, les Galeries Lafayette opèrent deux grands magasins dans la ville de Marseille. L’un situé dans le quartier Bourse (anciennement Nouvelles Galeries) et l’autre installé rue Saint-Ferréol (sous enseigne Dames de France jusqu’en 1985). Cette seconde adresse vient de fermer ses portes pour laisser place à une nouvelle implantation dans un quartier en mutation, celui du Prado, coiffé par le stade Orange Vélodrome. Ceci afin d’« adresser les attentes de ses clients marseillais plus éloignés du cœur de ville », précise le groupe.


Le magasin se déploie sur quatre niveaux. - Galeries Lafayette


Revendiquant une empreinte marseillaise, ouverte sur la ville, les Galeries Lafayette inaugurent donc le 28 mars ce point de vente de 10 000 mètres carrés situé dans le nouveau centre commercial Prado, piloté par Klépierre. Plusieurs façades sont ainsi entièrement vitrées, faisant entrer la lumière du jour sur les quatre étages que compte ce magasin. A l’image de son adresse rénovée dans le centre commercial Carré Sénart (77), l’enseigne gomme les disparités entre les marques pour présenter un aménagement unifié, dominé par des tons pastel (rose et bleu), mais aussi des nuances orange vif et bleu roi à un autre étage, le tout rehaussé de meubles légers au style industriel.


Espace vitré et teintes ensoleillées - Galeries Lafayette


Pour singulariser cette nouvelle adresse, les Galeries Lafayette y installent deux espaces multimarques baptisés « Dans l’œil de Marseille », consacrés à des labels locaux. Situés au deuxième et troisième étage, ces corners présentent les modèles de la marque de vêtement Le Marseillais, les créations de La Corvette (savons), de Lou Candeloum (bougies), du Potier Marseillais (poterie) ou encore les produits de La Boule Bleue (pétanque).

Au rayon mode, l’assortiment oscille du segment accessible jusqu’au luxe. Chez la femme (1 600 mètres carrés au deuxième étage), on retrouve les enfants du pays que sont Sessùn et American Vintage, mais aussi The Kooples, Ba&sh, Max Mara, Pablo ou Livy côté lingerie. Sans oublier la collection mode des Galeries, pilotée par la styliste Laetitia Ivanez, elle aussi originaire de la région.


L'étage consacré à la mode féminine - Galeries Lafayette


Pour l’homme, le grand magasin a déployé au troisième étage (1 650 mètres carrés) des griffes comme Sweet Pants et Bombers dans son labo urbain, mais aussi Maison Kitsuné et Kenzo dans son corner créateur, et présente aussi une offre plus formelle avec Hugo Boss et Emporio Armani. Le concept-store parisien La Garçonnière diffuse également sa sélection de produits pointus dans un espace dédié (Billy Belt, Welter Shelter, RSVP…).

Le groupe Galeries Lafayette, offensif sur le Web avec le rachat de La Redoute et tourné vers l’export (six ouvertures à venir à Doha, Istanbul, Shanghai…), continue de redéfinir à Marseille son parc retail français. « Le réseau Galeries Lafayette poursuit sa réinvention progressive à travers un programme de remodeling ambitieux, visant à faire de chaque magasin un véritable symbole local et à proposer aux riverains comme aux visiteurs une expérience renouvelée et unique », avance la société. En février dernier, elle a officialisé son intention de basculer en affiliation 22 de ses 56 magasins de l’Hexagone, confiant leur gestion à la Financière Immobilière Bordelaise. Des adresses en perte de vitesse situées dans des villes moyennes comme Besançon, Dax, et Libourne notamment.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com