×
Publicités

Galucebo dévoile son premier pull 100 % français

Publié le
17 nov. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Galucebo renforce son ADN made in France. La marque de prêt-à-porter masculin propose son premier pull 100 % français qu'elle présente au MIF Expo, qui se tient à Paris du 18 au 20 novembre. Pour l'entreprise, installée pour l’heure dans le Roannais, il s’agit d’aller encore plus loin dans sa démarche.

Galucebo lance son pull 100 % français - Galucebo


Avec cette initiative 100% tricolore - comprendre créations, matières premières et confection française -, la marque lancée il y a quatre ans amorce un nouveau pas dans sa démarche du made in France. En effet, dès l’année prochaine, c’est l’ensemble de sa collection de maille qui sera 100 % française.

"Jusque ici, nous utilisions de la laine italienne mais autant pour des raisons éthiques que pratiques nous avons amorcé notre transition vers la laine Mérinos d’Arles. Cela a bien sûr un coût (le pull est vendu 159 euros), mais nous gagnons sur la logistique car nous n’avons plus de retards de matière première et nous pouvons produire en temps et en heure", explique Daniel Forge, le fondateur de la marque.

Outre cette évolution, la marque prévoit également le lancement d’une nouvelle ligne de chemises et polos. Ces derniers seront fabriqués en Vendée alors que la maille et le reste de la collection seront toujours fabriqués dans la région roannaise.

"Il y a un vrai savoir-faire dans la région autour de la chemise. Quant au polo, nous en avions déjà mais en nous installant là-bas, nous allons pouvoir aller plus loin en termes de design et de coloris. Pour accompagner ce nouveau projet, nous installerons d’ici la fin de l’année notre siège social à Fouras (Charente-Maritime). Cela nous permettra de suivre l’ensemble du processus comme nous l’avions fait à Roanne au début", souligne le fondateur de la marque.

Enfin, en 2018, la marque se lancera également sur le segment de la femme. Quatre modèles au style intemporel seront ainsi proposés. "L’offre est concurrentielle pour la femme et cette dernière est exigeante, précise Daniel Forge. Nous n’avons pas les moyens de proposer une offre large, nous imaginons donc une collection assez classique qui puisse séduire la femme de 25 à 70 ans".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com