×
5 612
Fashion Jobs
KS BEAUTE
Chef de Secteur Expert / Responsable Des Ventes
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Gestionnaire Des Stocks H/F
CDI · LYON
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
19 mai 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gap ferme 75 magasins supplémentaires et retire Old Navy du Japon

Par
AFP
Publié le
19 mai 2016

La chaîne d'habillement américaine Gap, en grande difficulté, a annoncé jeudi la fermeture de 75 magasins supplémentaires à l'international, une décision qui se traduit par le retrait du Japon de sa marque pour adolescents Old Navy.


Gap


Les 53 magasins nippons Old Navy vont tous être fermés, détaille l'enseigne qui va en outre fermer des boutiques de la griffe Banana Republic dans des pays dont elle ne donne pas de nom.

Ces mesures, qui impliquent des suppressions d'emplois non chiffrées, vont se traduire par une charge de restructuration de 300 millions de dollars avant impôts et un déficit de 250 millions dans le chiffre d'affaires annuel.

L'objectif à terme est d'économiser environ 275 millions de dollars et de se concentrer sur le marché nord-américain (Etats-Unis, Mexique et Canada) où le groupe est affecté par le développement des vendeurs en ligne.

A Wall Street, le titre bondissait de 4,80 % à 18,11 dollars vers 20h45 GMT dans les échanges électroniques de post-séance.

C'est le deuxième grand tour de vis effectué par Gap en un an : dans les premiers mois de 2015, l'enseigne avait annoncé la fermeture de 175 boutiques aux Etats-Unis et la réduction de sa présence à l'étranger aux marchés les plus porteurs.

« Vu l'accélération des changements touchant l'industrie de l'habillement, le temps est venu d'accélérer notre transformation en réduisant nos produits et nos capacités opérationnelles à travers l'ensemble de notre portefeuille global », explique le directeur général Art Peck, cité dans le communiqué.

Ces dernières semaines, les entreprises du secteur du prêt-à-porter ont annoncé des résultats tous plus mauvais les uns que les autres, qui ont fait lourdement chuter leurs titres en Bourse. Elles pâtissent de la concurrence des vendeurs en ligne dont les politiques commerciales sont plébiscitées par les consommateurs.

Gap, fondé il y a 47 ans, doit aussi affronter les fers de lance de la « fast retail » que sont H&M, Zara et Uniqlo qui renouvellent fréquemment leurs collections afin de coller aux goûts d'un public adolescent porté sur les achats sur l'Internet.

Au premier trimestre, le chiffre d'affaires, déjà connu, a reculé de 6 %, à 3,44 milliards de dollars pour un bénéfice net de 127 millions de dollars, en chute de 47% sur un an.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.