×
4 931
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
24 mai 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gap Inc. en progression sur son premier trimestre

Publié le
24 mai 2013

En 2011, Gap Inc. se trouvait dans la tourmente. Ses résultats étaient régulièrement chahutés. Confronté à un marché domestique en recul, Glenn Murphy, son PDG, voyait le salut dans un resserrement de son maillage de magasins en Amérique, mais surtout via un développement international.


Gap Inc. mise sur Athleta aux Etats-Unis - Visuel: Athleta


Aujourd’hui Gap Inc. va mieux. Mais, comble d’ironie, c’est avant tout son marché intérieur qui tient la forme. En effet, sur son premier trimestre 2013, clos le 4 mai, le groupe américain a vu ses ventes progresser de 7% à 2,88 milliards d’euros (3,73 milliards de dollars US) par rapport à son premier trimestre 2012. En comparable, la progression est de 2%.

Mais c’est aux Etats-Unis (2,2 milliards d’euros), en Asie (242 millions) et au Canada (189 millions) que les marques du groupe ont progressé alors que les ventes sont restées stables en Europe (153 millions). La part des USA reste identique à 79% du total.

La principale progression du groupe vient de ses enseignes les moins connues et uniquement présentes en Amérique (114 millions d’euros de ventes). Le groupe a effet racheté l’enseigne Intermix et développe Athleta, avec cinq ouvertures sur le dernier trimestre. Ce qui lui permet d’atteindre les 40 magasins.

L’autre axe de développement affiché de la marque est celui de l’enseigne Old Navy au Japon avec 8 ouvertures entre février et début mai, pour un réseau de 10 boutiques. Sur l’ensemble de l’exercice, Gap Inc. explique viser 160 ouvertures en appuyant sur Athleta, Old Navy au Japon mais aussi Gap en Chine ainsi que sur son réseau outlet. Il affiche aussi sa volonté de fermer 80 magasins, principalement sur son réseau Gap en Amérique du Nord.

Au global, sur le trimestre, Gap et Old Navy affichent des ventes en hausse de 3% en comparable alors que Banana Republic est resté stable.

Mais le groupe a surtout amélioré sa marge opérationnelle qui passe de 11,3% à 14,2% alors que Gap Inc. table sur 13% pour l’exercice. Ainsi, sur le trimestre, son résultat opérationnel atteint 410 millions d’euros, contre 305 un an plus tôt. Le résultat net passe, lui, de 180 à 257 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com