×
Publicités
Publié le
1 mars 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gap Inc se déploie en Amérique Latine

Publié le
1 mars 2012


Gap été 2012
Alors que le groupe a connu une année noire en 2011, Gap Inc mise sur l’Amérique Centrale et du sud pour redresser ses ventes. L’entreprise vient d’annoncer ses plans pour le Panama, la Colombie, l’Uruguay et le Pérou.

En 2010, Gap avait lancé sur Internet ses premières ventes ouvertes à l’Amérique Latine. Mais suite aux bons résultats constatés par Gap dans ses premiers magasins chiliens, inaugurés l’an passé, toute une stratégie se fait jour pour la zone. Aujourd’hui, ce sont donc des boutiques Gap et Banana Republic qui ont été ouvertes au Panama, au sein du Albrook Mall de Panama City. Deux ouvertures qui devraient être suivies durant l’année par le lancement de deux autres boutiques Gap et d’un magasin Banana Republic.

Dans le même temps, le groupe Gap entend inaugurer ses premières adresses en Colombie, évoquant d’ores et déjà les villes de Bogota et Medellin. Quant au Chili, où Gap est déjà présent, le groupe compte lancer sa première boutique Banana Republic ainsi que deux nouvelles adresses Gap. L’enseigne phare du groupe devrait en outre faire son entrée en Uruguay dans l’année, tout en préparant son lancement sur le marché péruvien pour 2013.

Ce déploiement d’envergure passe par plusieurs accords avec des partenaires locaux. Les réseaux panaméen et colombien se feront ainsi en collaboration avec le groupe Superior Retail Inc. Le développement au Chili et au Pérou se fait de son côté avec le groupe Komax, tandis que le réseau uruguayen s’effectuera avec le sous-traitant Neutral.

"L'Amérique Latine abrite quelques-uns des marchés les plus dynamiques au monde dans la vente au détail, où Gap et Banana Republic profitent tous deux d’une très forte reconnaissance", explique Stefan Laban, directeur des alliances stratégiques du groupe Gap. "Ceci, combiné avec la formidable réaction au lancement de Gap au Chili, nous rend confiants quant aux opportunités importantes pour nos marques en Colombie, au Pérou et en Uruguay, ainsi que dans d'autres pays de la région".

L’Amérique Latine pourrait donc être le relais de croissance de l’entreprise, qui a connu une année 2011 difficile. Le résultat opérationnel du groupe a ainsi chuté de 27% en un an, tombant à 1,4 milliard d’euros. De leur côté, les ventes s’affichent en recul de 1% à 14,5 milliards de dollars (10,8 milliards d’euros), soutenues par des opérations commerciales venues compenser le recul de la consommation américaine. Le groupe compte aujourd’hui quelque 3000 magasins en propre dans 90 pays, auxquels s’ajoutent 200 franchisés, chiffre que Gap Inc souhaite amener à 400 d’ici à 2014.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com