×
6 347
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
30 juin 2011
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gap ouvre ses premiers magasins en Egypte en juillet, au Maroc en octobre

Par
AFP
Publié le
30 juin 2011

NEW YORK, 29 juin 2011 (AFP) - La chaîne américaine de vêtements Gap investit le marché africain en ouvrant ses premiers magasins franchisés au Caire (Egypte) en juillet et à Casablanca (Maroc) en octobre, a-t-elle annoncé mercredi.

Gap inc
Gap s'ouvre à de nouveaux horizons - Photo: Gap

"La croissance rapide du nombre de consommateurs en Afrique du Nord fournit un environnement idéal pour introduire Gap et Banana Republic sur le continent", a souligné Stephen Sunnucks, président de la branche internationale de GAP, dans un communiqué.

Pour son implantation en Egypte, Gap a passé un accord avec le groupe saoudien Fawaz Al Hokair, qui ouvrira la première boutique au Caire en juillet, puis deux autres dans la capitale égyptienne en octobre.

Au Maroc, la chaîne américaine a signé un accord de franchise avec le groupe Aksal pour ouvrir un Gap et un Banana Republic, à Casablanca en octobre.

Gap proposait déjà depuis 2010 aux Egyptiens, Marocains et Sud-Africains d'acheter ses produits sur son site de commerce en ligne.

Le groupe possède actuellement 180 franchises dans 25 pays. Outre l'Egypte et le Maroc, il prévoit de s'implanter en 2011 en Serbie et au Chili. L'objectif est d'atteindre 400 magasins franchisés en 2014.

La chaîne basée à San Francisco (ouest des Etats-Unis) possède par ailleurs 3.100 boutiques en propre dans 90 pays.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.