×
Publicités
Publié le
4 mars 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Garella Gallery bénéficie d'un nouveau concept

Publié le
4 mars 2011

L’enseigne Garella Gallery du groupe Garella vient de bénéficier d’un nouvel agencement, réalisé par l’agence parisienne 7 lieues. Lancée il y a déjà plusieurs années pour regrouper trois marques de l’entreprise de Gardanne, Indies, Garella et Bleu Blanc Rouge, Garella Gallery avait un concept qui commençait à dater, selon Jean-Brice Garella, PDG du groupe. "Le concept actuel datait en fait de trois à quatre ans, explique-t-il. Surtout, nous avions beaucoup de demandes pour développer l’enseigne dans des pays émergents, à la fois via des boutiques indépendantes et des shop-in-shops. Il fallait ainsi un concept en rapport avec l’identité actuelle des produits".

Garella
Le nouveau concept Garella Gallery

Aujourd’hui, le réseau compte 17 succursales en France et une en Suisse à Genève. Il existe huit unités détenues par des partenaires: quatre au Moyen-Orient (Arabie Saoudite, Koweït), deux en Russie, deux en Chine. Il est prévu quelques ouvertures à ce jour dont deux en Chine, toujours avec le partenaire local de la société française, Austeen. Dolina, le licencié australien du groupe Garella pour la fabrication et la distribution, souhaitait lui-même ouvrir des corners en grands magasins ou dans des multimarques et était ainsi demandeur d’un nouveau concept.

"Globalement, explique le groupe, les zones émergentes développent très peu de distributeurs multimarques. Il faut donc proposer une offre globale contenant/contenu. Il est indispensable d’avoir l’enveloppe avec la marque pour pouvoir négocier dans ces pays et retranscrire au mieux l’univers des trois marques". Le nouvel agencement se veut chic et contemporain avec un mélange de chêne, d’acier, etc. Un mini sofa, une coiffeuse ou encore des objets d’art offrent une ambiance appartement ou même galerie d’art.

Après avoir, notamment en Russie, essuyé la tempête économique des années 2008/2009, le groupe Garella redresse la tête. Sur 2010, le chiffre d'affaires s’est monté à 37 millions d’euros contre 35 millions en 2009. Indies pèse 10 millions, Bleu Blanc Rouge 11 millions, Garella 6,5 millions. Le reste vient des boutiques intégrées. Indies est une des marques en plus forte progression. Les prises d’ordre y ont augmenté de 30% sur le deuxième semestre 2011. L’export pèse la moitié de l’activité. Essentiellement en Allemagne et en Autriche, via des agents. Sur l’Europe de l’Est (Russie, Ukraine), le chiffre d’affaires a beaucoup baissé. Le groupe commence à pénétrer l’Italie cette année. Sur la France même, ce spécialiste du prêt-à-porter a 1200 clients multimarques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com