×
6 510
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
16 oct. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Georges, le service de styliste privé de Menlook

Publié le
16 oct. 2014

Derrière un simple prénom se dissimule le nouveau projet fort de Marc Menasé. Le président fondateur de Menlook.com et du groupe Meninvest, qui vient de céder Timefy, son site spécialisé dans la montre à Red Luxury, lance Georges.

Georges, disposera de l'offre d'Oki-Ni et Menlook. Visuels Georges.


Georges est donc un nouveau site proposant un service de conseil en style privé totalement gratuit. Celui-ci s’appuie sur un chemin bien défini. Le consommateur s’inscrit sur le site et remplit un questionnaire permettant de déterminer son profil, puis prend un rendez-vous téléphonique avec un styliste qui affine l’analyse des attentes du client.

Celle-ci lui fait ensuite parvenir dans une malle 10 à 15 pièces répondant à ses attentes et sélectionnées dans les portefeuilles de produits des sites Menlook et Oki-ni. Elle propose tout de même un total look avec vêtements, chaussures et accessoires.

Le client a ensuite dix jours pour essayer et choisir les pièces qu’il souhaite garder. Il retourne ensuite gratuitement les autres et ne paye que celles qu’il conserve.

Une approche déjà développée par des acteurs comme Chictypes en France et depuis longtemps confirmée sur le marché américain. "Nous ne créons pas le concept, convient Marc Menasé. Cela existe depuis 2009 aux Etats-Unis avec un acteur comme Trunk Club. Cela nous a toujours fait envie, mais nous voulions être prêts. Aujourd’hui nous avons livré dans plus de 120 pays. Nous possédons le retour d’expérience avec 450 000 clients en quatre ans et les données croisées de nos 2,5 millions de visiteurs par mois. Et nous avons l’offre de 350 marques, plus notre marque propre. Cela nous permet d’être au plus près de l’attente du client. Chose que vous ne pouvez pas faire quand vous proposez 40 marques."

Côté produits, le service propose donc le sportswear de Menlook comme l’offre créateur d’Oki-Ni. Et, à tout seigneur tout honneur, le Menlook Label, qui a largement étoffé son offre de basiques, figurera forcément régulièrement dans les malles Georges. Le service, qui propose les collections en cours, s’adaptera par ailleurs aux périodes de soldes et de promotions.



Dans Georges, la livraison et le conseil sont totalement gratuits : un investissement de poids pour le groupe. Qui s’explique par le potentiel du retour. Le service devrait permettre de fidéliser des clients de Menlook mais aussi séduire des hommes plus habitués au shopping en magasin.

Sur des malles d’une valeur entre 1 000 et 2 000 euros, Marc Menasé souligne que les tests réalisés montrent que les clients conservent 30 % à 40 % de l’offre, notamment les accessoires. "Le panier moyen est de 60 euros sur le net et sur Menlook il se situe à 170 euros. A 30 %, nous sommes bien au-dessus de ces chiffres et nous effectuons de l’e-commerce rentable, explique-t-il. 81 % des hommes expriment le besoin d’essayer un vêtement avant de l’acheter. Georges répond à cette attente. Et nous allons toucher une clientèle différente de Menlook."

Le site étant en phase de lancement jusqu’à la fin de l’année sur le marché français avant d'être déployé à l'international, le dirigeant se montre prudent concernant ses objectifs. Cependant, Georges pourrait toucher une clientèle de 20 000 à 30 000 personnes en 18 mois.

Menlook compte des structures en Angleterre et à Singapour et s’appuie sur des sites pour les marchés français (40 % de l’activité), anglais, américain, allemand, italien, espagnol et de Singapour. Le Japon et la Corée du Sud doivent être lancés d’ici la fin de l’année.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com