×
5 992
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Responsable Des Operations Programmatique & Performance Marqueting (H/F)
CDI · LEVALLOIS-PERRET
CONFIDENTIEL
Chef de Groupe Enseigne Maison (H/F)
CDI · GONESSE
CONFIDENTIEL
Responsable Produits Maison (H/F)
CDI · GONESSE
MAJE
Directeur(Trice) Collection Accessoires H/F
CDI · PARIS
SWAROVSKI
CDI - Directeur Finance France & Benelux (H/F) - Paris
CDI · PARIS
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Europe Celebrities Relations Manager H/F
CDI · PARIS
IKKS JUNIOR
Acheteur / Merchandiser Retail (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GALERIES LAFAYETTE
Manager Des Ventes H/F
CDI · PARIS
LE BON MARCHE
Inspecteur Sécurité Retail F/H
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Raf - Responsable Administratif et Financier - Head of Finance
CDI · PARIS
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Responsable de Production Accessoires, Maroquinerie, Chaussure H/F
CDI · PARIS
BED AND PHILOSOPHY
Responsable Achats Approvisionnements
CDI · TOULOUSE
CELIO
Responsable Formation E-Learning H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
IZIPIZI
Commercial France H/F - Zone Nord Est
CDI · VILLÉ
CELIO
Trésorier Cash Manager H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
BRAND SISTERS
Responsable Comptabilite Client (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur - CDI (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
FALCONERI
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
AGNÈS B.
Responsable Technique Des Accessoires
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Rhônes-Alpes
CDI · DIJON
GROUPE IKKS
Chef de Projet IT Senior (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
Publicités
Publié le
30 août 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Georges Plassat: "Le textile a toute sa place en hyper"

Publié le
30 août 2012

Patron du groupe Carrefour, Georges Plassat est aussi un pro du secteur textile en ayant dirigé et développé Vivarte, l’un des plus grands groupes de la distribution spécialisée d’habillement et de chaussures.

Pour celui-ci, il n’est pas question, chez Carrefour en tout cas, de remettre en cause le secteur textile et plus largement le non alimentaire. "Le non alimentaire en hypermarché a souffert de la concurrence des enseignes spécialisées qui ont bénéficié du développement des zones commerciales autour des hypers justement", souligne Georges Plassat. Ces derniers ont donc perdu en toute logique des parts de marché. "Mais, en moyenne, le textile, avec la chaussure, pèse quand même 8,5% de l’activité d’un hyper. Ça n’a l’air de rien mais cela représente sur chaque magasin un gros chiffre".

Le PDG du groupe Carrefour considère donc que l’hypermarché doit rester généraliste, en s’appuyant plus que jamais sur son concept originel. "Si les hypers abandonnent tel ou tel secteur non alimentaire, les clients iront encore davantage chez les spécialistes, et oublieront l’hyper même pour l’alimentaire, souligne-t-il. Il y a toujours un intérêt pour la clientèle à trouver tout sous le même toit".

La ligne Tex by Max Azria, qui fut un échec (photo Carrrefour.fr)

Encore faut-il appliquer la bonne stratégie. Là aussi Georges Plassat entend revenir aux fondamentaux. "L’hypermarché doit s’appuyer sur la valeur d’usage du vêtement et sur des produits de qualité. Le produit Tex (la marque propre lancée par Carrefour il y a de nombreuses années, ndlr) correspond bien à cela. C’est un concept de qualité et de simplicité".

Et de condamner la stratégie retenue un moment avec le lancement de collections avec de "grands noms". S’étaient ainsi succédé Olivier Lapidus, puis le créateur de BCBG Max Azria dans les années 2007/2008. "Comment peut-on avoir l’idée de vendre des robes longues qui trainent par terre dans un hypermarché !", relève Georges Plassat.
Outre la valeur d’usage, celui-ci s’interroge aussi sur l’intérêt de proposer des vêtements désaisonnalisés. "On dit que les saisons sont inversées, que le temps change tout le temps. On pourrait proposer des vêtements adaptés pour être vendus à différentes périodes. Cela permettrait aussi de mieux gérer les stocks", souligne le PDG de Carrefour.
Enfin, a insisté Georges Plassat, en jouant de la boutade, "il faut des cabines en hyper pour que les gens puissent essayer les vêtements. Si on oblige un client à faire 50m pour essayer un pantalon, il s’en va. Et tant pis pour l’hyper". Comme le dit le PDG du groupe Carrefour à sa façon habituelle, il faut du bon sens dans la distribution….

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com