×
6 673
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Responsable Développement Produit PAP
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Directeur Régional (H/F)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
MAISON FRANCIS KURKDJIAN
Chef de Projet Core Fragrances H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Contrôleur(se) de Gestion Industriel et Logistique H/F
CDI · CACHAN
KIABI
Leader Region Sud-Ouest (H/F) - CDI
CDI · MÉRIGNAC
BLEU LIBELLULE
Coordinateur Formation Digitale
CDI · MONTPELLIER
KIABI
Leader Region Rhône (H/F) - CDI
CDI · BEYNOST
DIRAMODE PIMKIE
Responsable Animation Commerciale et E-Merchandising H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
DIRAMODE PIMKIE
Responsable Animation Commerciale et E-Merchandising H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Chef de Projet Moa Client H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Area Manager
CDI · MILAN
PLACE DES TENDANCES
Responsable Ressources Humaines Vélizy H/F
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
CELIO
Product Planner / Contrôleur de Gestion Achat H/F
CDI · SAINT-OUEN
BALMAIN
Coordinateur.Rice Prestataire Logistique H/F
CDI · FERRIÈRES-EN-BRIE
VILEBREQUIN
un(e) Contrôleur(Euse) de Gestion Junior
CDI · PLAN-LES-OUATES
BRAND SISTERS
Controleur/se de Gestion
CDI · PARIS
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - Nord H/F
CDI · ARRONDISSEMENT DE STRASBOURG
CCLD RECRUTEMENT
Regional Key Account Manager H/F
CDI · SAINT-OUEN
CCLD RECRUTEMENT
Commercial Itinérant Volant Secteur Sud Ouest H/F
CDI · BORDEAUX
JULES
Contrôleur de Gestion Réseau (H/F)
CDI · ROUBAIX
ESPRIT FRANCE
Responsable Service Généraux - Facility Manager
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - Nord H/F
CDI · LILLE
Publicités
Publié le
16 juin 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gerard Darel et son actionnaire principal Advent ont joué une partition à contretemps

Publié le
16 juin 2015

Advent International devait initialement rester l'actionnaire majoritaire de Gerard Darel jusqu'en 2017. C'est dès début 2015 que le fonds a finalement amorcé son désengagement de la marque française, après sept années pendant lesquelles il devait relancer la maison et lui donner une nouvelle envergure. Mais si l'on sait depuis plusieurs mois qu'Advent jette l'éponge, il n'a néanmoins pas encore été trouvé de repreneur. Et voilà Gerard Darel contraint au placement en redressement judiciaire pour faciliter cette transition.

Collection printemps-été 2015 - Gerard Darel.


Alors que la société de prêt-à-porter avait rééchelonné sa dette il y a un an, confrontée aux difficultés récurrentes dans les cas de LBO, les créanciers comme les actionnaires (la famille Gerbi détient toujours une part minoritaire au côté d'Advent) sont de nouveau en désaccord sur l'avenir de l'entreprise. C'est pourquoi la direction a fait le choix de s'en remettre à la protection du tribunal de commerce, pour faciliter la reprise par un nouvel acteur extérieur dans un délai de quatre mois.

Une nouvelle accélération dans le timing de Gerard Darel, qui aura connu bien des contretemps ces dernières années. Avant de voir finalement Advent anticiper son retrait, du fait d'objectifs non atteints malgré les investissements.

Le retard avait en effet été pris dès le départ. Pour mémoire, le fonds voulait atteindre en quelques années les 300 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit quasi doubler les ventes existantes au moment de la reprise. Mais la maison regroupant la marque phare et sa petite sœur Pablo "stagnerait" plutôt autour des 200 millions d'euros. Sans pour autant reculer toutefois.

Après une première tentative de relance avec une équipe exécutive et créative (notamment Marianne Romestain à la présidence) en poste entre 2011 et 2013, le fonds avait de nouveau investi et engagé une deuxième opération de relance sans attendre davantage. Pour manier un vaste remaniement qui devait enfin amorcer la phase de forte croissance attendue par le détenteur de 90 % du capital, tout en gérant la question de l'endettement, c'est donc Sandrine Lilienfeld qui a repris les commandes il y a moins de deux ans.

Dès lors, c'est un chantier indispensable de modernisation de l'offre et de l'image, pour replacer Gerard Darel dans la course avec la concurrence des marques féminines premium dites "contemporary" qui a été lancé. Brigitte Comazzi Duval a alors pris la direction de la création début 2014, les boutiques ont commencé leur relooking, une communication renforcée avec les Brigitte pour égéries a été lancée pour le printemps-été 2015, mais les fruits de cette nouvelle relance ne pouvaient de toute façon pas poindre avant 2015.

Les résultats des collections remaniées seraient d'ailleurs plutôt encourageants, mais trop tardifs donc pour retenir davantage le fonds. Le temps d'une nouvelle offensive internationale n'était même pas encore enclenché, et celle-ci aura donc besoin d'un nouvel investisseur (à ce jour, on recense 300 magasins ou concessions, dont la moitié en France, soit en tout un millier de points de vente si l'on y ajoute les revendeurs multimarques).

Le futur repreneur de la maison Gerard Darel disposera lui de tous les indicateurs pour juger si la relance peut se poursuivre dans cette voie, ou s'il faut à nouveau faire table rase du passé pour que la marque fondée en 1971 trouve sa place sur un segment premium français aux cartes largement rebattues depuis 2008, et son dernier changement de propriétaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com