×
5 195
Fashion Jobs
LACOSTE
Responsable Cdg Wholesale et Corporate - CDI f/h
CDI · PARIS
LACOSTE
Contrôleur de Gestion Wholesale et Corporate - CDI f/h
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Marseille Saint Ferréol
CDI · MARSEILLE
CONFIDENTIEL
Manager Des Ventes (f/h) - Marseille Les Terrasses du Port
CDI · MARSEILLE
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Recrutement et Mobilité Fonctions Support H/F
CDI · PARIS
PANDORA FRANCE
Responsable Régional Sud Est
CDI · NICE
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Aix en Provence
CDI · AIX-EN-PROVENCE
HERMES
CDD - Contrôleur de Gestion (H/F)
CDI · PARIS
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Grand Nord H/F
CDI · LILLE
CASAMANCE
Charge d'Affaires/ Prescripteur Quart Sud Est H/F
CDI · LYON
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Agen (47) H/F
CDI · AGEN
SMCP
Trésorier.e International H/F
CDI · PARIS
WINNING SEARCH
Responsable Marketing et Communication - le Grand Comptoir
CDI · SURESNES
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Agen
CDI · AGEN
GROUPE PRINTEMPS
Contrôleur de Gestion Digital / Senior Business Analyst H/F
CDI · PARIS
IZIPIZI
Juriste Junior (H/F)
CDI · PARIS
DEPECH'MODE COUTURE
Coordinateur Retail Luxe H/F
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Responsable Service Client B2B (Adv) Sous Sap
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Commercial.e Grands Comptes Wholesale France Benelux
CDI · PARIS
RIU PARIS
Directeur de Region - Grand Est
CDI · PARIS
LIVY
Traffic Manager
CDI · ARRONDISSEMENT DE BOULOGNE-BILLANCOURT
LIVY
Responsable Marketing Digital
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 oct. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gérard Darel : la famille fondatrice reprend la marque

Par
AFP
Publié le
26 oct. 2015

La marque française haut de gamme Gérard Darel, placée en redressement judiciaire en juin, sera finalement reprise par sa famille fondatrice, les Gerbi, qui projette de conserver 630 des 760 salariés de l'enseigne en France, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

Charlotte Gainsbourg en égérie Darel - Sylvie Lancrenon/Gérard Darel


Le tribunal de commerce de Paris a rendu sa décision ce lundi matin, choisissant l'offre de la société HGDLMA de la famille Gerbi, plutôt que celles des fonds KKR et Chenavari.

La directrice de l'enseigne, Sandrine Lilienfeld, nommée en 2013, a aussitôt annoncé qu'elle quittait ses fonctions « aujourd'hui-même », dans un courrier adressé aux salariés que l'AFP a pu consulter.

Gérard Darel, fondé en 1971 et racheté pour une valeur d'entreprise estimée à 300 millions d'euros en 2008 par le fonds Advent, faisait face depuis plusieurs mois à de lourdes difficultés financières.

Le groupe avait lui-même demandé son placement en redressement à la mi-juin, à la suite de désaccords avec ses créanciers.

Trois offres de reprise avaient finalement été présentées au tribunal de commerce fin septembre.

Celle de la famille Gerbi, qui a été retenue par le tribunal, propose une reprise d'environ 630 salariés, avec un apport financier d'environ 40 millions d'euros.

Elle est légèrement moins généreuse que celle présentée par le fonds KKR, qui possède déjà le groupe SMCP ( Sandro, Maje et Claudie Pierlot). KKR était disposé à reprendre 636 salariés, et à injecter 50 millions d'euros dans la société.

Une troisième offre, portée par le fonds Chenavari, proposait, elle, de conserver 583 salariés.

L'enseigne française, dont le célèbre sac « 24 heures » avait fait les beaux jours il y a quelques années, détient 300 magasins dont la moitié en France et emploie 1.100 personnes dans le monde et 760 en France.

Elle réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 200 millions d'euros. Mais elle fait face depuis plusieurs années au recul de la consommation d'habillement en France et à la concurrence de nouveaux acteurs sur son segment de marché.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.