×
Publicités
Par
Reuters
Publié le
11 juin 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Givaudan lance une augmentation de capital, objectifs confirmés

Par
Reuters
Publié le
11 juin 2009

ZURICH, 11 juin (Reuters) - Le groupe suisse de parfums et d'arômes Givaudan a annoncé jeudi 11 juin un projet d'augmentation de capital destinée à lever 420 millions de francs suisses.


Givaudan TasteTrek®

L'opération prévoit l'émission d'un million d'actions nouvelles sous la forme de droits préférentiels qui permettront aux actionnaires de souscrire à deux nouveaux titres au prix unitaire de 420 francs pour quinze droits en leur possession.

Le prix proposé représente une décote de près de 40 %, ce que les marchés ne goûtent guère: vers 07h45 GMT, le titre perdait 4,44 % à 667 francs après un plus bas à 648 francs, pendant que l'indice des principales capitalisations helvétiques gagnait 0,26 %.

"Voilà qui n'est guère acceptable pour les investisseurs", soulignent Marco Schwender et Martin Koch dans le fax du matin de la banque privée Wegelin.

Jon Cox chez Kepler Capital Market rappelle que cette rumeur courait depuis longtemps sur les marchés. "Mais un discount de 40 %, c'est plutôt raide", indique-t-il, ajoutant qu'il réexamine sa recommandation de "conserver" la valeur.

"C'est une déception, puisque la direction avait souvent répété qu'elle ne voulait pas lever de nouveaux fonds", rappellent les analystes de Julius Baer.

Le groupe basé à Genève entend utiliser le produit de cette augmentation de capital pour rembourser à l'avance le prêt de 2,25 milliards de dollars qu'il avait dû consentir pour s'emparer Quest International en 2007, ce qui lui permettrait de réduire son endettement, qui doit être refinancé en 2011 et 2012.

Il n'est nullement question d'acquisitions, a assuré jeudi le directeur général Gilles Andrier lors d'une téléconférence, même s'il n'exclut pas de s'intéresser à des opportunités éventuelles. Givaudan a parallèlement fait état d'un résultat d'exploitation de 110 millions de francs suisses au premier trimestre et d'un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 181 millions. Il avait publié début avril un chiffre d'affaires trimestriel en baisse de 2,6 % en monnaies locales ou de 7,3 % en francs suisses à 976,1 millions de francs.

La société a également confirmé ses prévisions pour l'exercice en cours, précisant que les tendances financières observées lors des trois premiers mois se sont maintenues au deuxième trimestre.

"C'est difficile d'établir une comparaison, puisque le groupe ne donne pas de bénéfice habituellement au premier trimestre, mais les perspectives pour le deuxième trimestre n'inspirent guère", poursuivent les analystes de la banque Wegelin, qui rappellent qu'au premier semestre 2008, le groupe avait dévoilé un Ebitda de 472 millions.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.