×
Publicités
Publié le
8 juil. 2011
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gore & Associates s’explique face à la plainte de Columbia

Publié le
8 juil. 2011

"Notre position de leader est le résultat d’années de travail et de notre politique de protection de la propriété intellectuelle", telle est la réponse de l’américain W.L. Gore & Associates à la plainte pour "abus de position dominante" déposée à son encontre devant la Commission Européenne par Columbia.

W.L. Gore & Associates, Columbia
Veste Gore Bike Wear pour femme

En effet, Columbia et sa filiale italienne OutDry Technologies, accusent W.L. Gore & Associates (Gore-Tex et Windstopper, entre autres) de violer les règles européennes de la concurrence en abusant de sa position dominante sur le marché des membranes imperrespirantes pour les chaussures et les gants. Expliquant même dans la presse anglo-saxonne que W.L. Gore & Associates irait jusqu’à empêcher l’accès aux innovations de ses concurrents aux consommateurs, aux marques et aux fabricants.

Des accusations auxquelles W.L. Gore & Associates – qui ferait par ailleurs pour les mêmes raisons l’objet d’une enquête de la U.S. Federal Trade Commission - ne souhaite pas répondre directement. "Nous n’en dirons pas plus, nous ne souhaitons pas commenter, ni parler du travail de la société plaignante", explique Michae Haag responsable des relations presse du groupe en Europe. Rappelant qu’à ce jour W.L. Gore & Associates n’a reçu aucune notification émanant de la Commission Européenne.

En France Gore Tex travaille aux côtés de 80 marques dans le footwear, l’habillement et la ganterie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com