×
6 199
Fashion Jobs
Publicités

Gucci en plein redressement, selon son PDG

Publié le
today 24 mai 2016
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gucci remonte la pente. « Nous sommes en train de gagner des parts de marché, mais nous n’en sommes qu’au début. Il faut du temps pour que le consommateur perçoive et apprécie le changement de positionnement », prévient le CEO, Marco Bizzarri, dans une interview au quotidien italien Sole 24 Ore.

Gucci, automne/hiver 2016-17 - © PixelFormula


Lorsque le PDG est arrivé à la tête de la marque phare du groupe de luxe Kering, il a nommé Alessandro Michele à la direction créative, qui est parvenu en moins de deux saisons à remettre Gucci sur le devant de la scène avec des collections qui sont apparues, dès le départ, en totale rupture avec le travail réalisé par son prédécesseur, Frida Giannini.

« Alessandro ne veut pas changer Gucci, il veut simplement rendre la marque plus contemporaine. Personne d’autre que lui ne pouvait penser faire un changement aussi radical, qui représente Gucci beaucoup plus que n’importe quel autre changement réalisé par le passé », affirme le PDG dans l’entretien.

La recette semble déjà donner ses fruits, puisque la griffe a vu ses ventes progresser de plus de 3 % au 1er trimestre 2016, à 894,2 millions d’euros.

Le CEO de Gucci Marco Bizzarri


« Les cinq dernières années, nous avions perdu des parts de marché et l’une des priorités était de les récupérer », explique Marco Bizzarri, qui est parti à la rencontre des 11 000 employés du groupe « pour leur redonner de l’enthousiasme » et amorcer « un vrai changement de culture d’entreprise ».

L’un des points forts du redressement réside dans l’habillement et les chaussures. Deux catégories qui ont vu leurs ventes progresser en début d’année. « Ces catégories créent un lien plus fort avec le client, alors que dans la catégorie des sacs, il y a, malheureusement ou heureusement, beaucoup plus de volatilité », note le patron de Gucci.

L’autre axe de la relance passe par les boutiques. Un nouveau concept de magasin, mis au point par Alessandro Michele, a été inauguré via Montenapoleone, à Milan, et devrait être appliqué au reste du réseau.

Parallèlement, la maison a multiplié les événements et initiatives, de la collection capsule signée pour l’e-shop multimarque Net-A-Porter à la publication récente du livre Epiphany du photographe Ari Marcopoulos. Sans parler de la révolution en acte concernant le tempo du calendrier et la communication autour des différentes collections de la griffe.

Le nouveau cuir signature de Gucci


Ainsi vient d’être dévoilée la première pré-collection masculine pour l’été 2017. Une collection composée de 87 looks shootés par le photographe Nick Waplington dans une demeure aristocratique de la campagne anglaise, alors que la collection croisière pour la femme défilera sous peu, le 2 juin, dans le cloître de l'Abbaye de Westminster, à Londres.

Vingt jours plus tard, Gucci présentera sa collection masculine printemps-été 2017 à Milan via un défilé qui devrait être le dernier consacré uniquement à l'homme, puisque la Maison a été la première en Europe à annoncer qu’elle allait réunir à l’avenir dans un seul et même show les collections homme et femme.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com