×
5 596
Fashion Jobs
BOUTIQUE PETIT BATEAU
CDI - Chef de Produit Senior Cible Enfant H/F - Petit Bateau
CDI · PARIS
PETIT BATEAU
CDI - Analyste Support Applicatif Niveau 2 H/F - Petit Bateau
CDI · PARIS
CARTIER
Responsable Achats & Approvisionnement Parfums
CDI · PARIS
RICHEMONT
Watches Senior Project Manager
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Resp. Développement International E-Commerce H/F
CDI · PARIS - 3ÈME ARRONDISSEMENT
WALA FRANCE, COSMÉTIQUES DR. HAUSCHKA
Spa Manager
CDI · PARIS
ARLETTIE
Senior Account Manager
CDI · PARIS
HERMES FEMME
Responsable de Collection- Chaussures Femme
CDI · PANTIN
PIERRE HERMÉ PARIS
Responsable Ressources Humaines
CDI · VILLEJUIF
SHOWROOMPRIVE.COM
Charge Prevention Des Risques Fraude - H/F CDI
CDI · SAINT-DENIS
ZAPA
Directeur de l'Offre Groupe (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE JACQUES BOGART
Responsable International Cosmétiques (H/F)
CDI · PARIS
CABINET BENSON & WINCH
Responsable Des Opérations - Univers Luxe / Haut de Gamme - la Vallée Village
CDI · SERRIS
JUINJUILLET
Education And Retail Academy Director #Directeur de la Formation Internationale (H/F) #Cosmétiques de Luxe
CDI · LEVALLOIS-PERRET
SUD EXPRESS
Responsable Régional(e) Nord Est
CDI · REIMS
CONFIDENTIEL
Responsable Régional Nord-Ouest H/F
CDI · NANTES
IRO
Directeur Communication & Marketing Digital (H/F)
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Directeur Developpement Commercial (Agence Digitale) CDI
CDI · LYON
APPROACH PEOPLE
Directeur Developpement Commercial (Agence Digitale) CDI Basé à Lyon
CDI · PARIS
FASHION CONSULTING
Charge de CRM
CDI · PARIS
COURIR
International HR Business Partner - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile CDD H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
Publicités

Gucci : la révolution est en marche

Publié le
today 22 juin 2015
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La collection Gucci homme de janvier dernier n’était qu’un avant-goût. Dessinée au pied levé par Alessandro Michele, suite à l'éviction de la directrice de la création Frida Giannini, à qui il a succédé, cette collection hivernale marquait une rupture radicale avec le Gucci clinquant de la décennie précédente.

Le nouveau directeur artistique de la griffe phare du groupe Kering confirme son propos toujours plus audacieux, avec la nouvelle collection masculine pour le printemps-été 2016, qui a défilé ce lundi.

Costume tapisserie et fleur à la boutonnière caractérisent le nouvel homme Gucci


Exit le théâtre chic et douillet de l’hôtel Diana, place à un entrepôt gigantesque délabré, l’ex-dépôt ferroviaire milanais de via Valtellina. Les mannequins avancent dans la pénombre, le long d’un podium interminable sur les notes d'une musique sacrée. Les silhouettes délicates de ces messieurs raffinés contrastent avec le décor austère.

La collection reprend les éléments clés de la saison précédente destinés à devenir « les nouvelles pièces iconiques de Gucci ». Du béret à la mule mocassin, cette fois en version dorée, en passant par la ceinture en cuir aux deux GG métalliques ou les ballerines à lacets pour femme proposées ici en version masculine. 

Gucci lance pour l’occasion les lunettes de soleil à verres jaunes extra-larges, qui feront certainement un tabac l'été prochain ! Parmi les pièces de l'hiver dernier est reproposé notamment le top et/ou chemisette en dentelle, qui a fait tendance depuis janvier, puisqu’elle a été reprise dans plusieurs collections cette saison, de Moschino à N°21.

La silhouette est vaguement Seventies avec des pantalons à pattes d’éléphant ultra-longs et des vestes aux manches courtes, se télescopant avec un passé imaginaire évoqué par des rubans noués autour du cou, des broderies précieuses, des ensembles réalisés au crochet (short-tricot). Mais encore et surtout par des costumes tapisserie exotique, dont les motifs et coloris rappellent aussi les tapisseries des demeures aristocratiques d’antan.

L'homme Gucci sera fleuri l'hiver prochain


Chaque détail adoucit ce nouvel homme Gucci, de la fleur piquée dans le col de la chemise, juste au centre, aux coloris pastel, en passant par les collerettes à dentelle ou en tulle,  par la fleur brodée sur une poche, ou encore par le bout arrondi des longues pointes du col des chemises…

Peignoirs en soie et costumes-pyjamas complètent cette garde-robe un brin féminine. Alessandro Michele va plus loin, proposant même la jupe-culotte portée avec un petit cardigan bleu ciel ou une blouse couleur chair…

« C’est très ciblé. Pour acheter ce genre de pièces, il faut avoir le physique du rôle, l’attitude juste, beaucoup d’argent et être homosexuel. Cela fait beaucoup de critères sélectifs », fait noter un observateur.

Difficile de se poser en outsider comme faiseur de tendances. La maison gagnera-t-elle son pari, parvenant à relancer ses ventes, qui s’étaient nettement tassées ces dernières années ? La plupart des détaillants sont d’accord sur un point : il fallait en tous les cas faire table rase, les dernières collections ne se vendant plus.

Alessandro Michele ose la jupe culotte pour l'homme Gucci


A en juger par les applaudissements nourris, qui ont couronnés le défilé, et par le succès de la collection croisière présentée récemment à New York, force est de constater que Gucci est parvenue déjà en quelques mois à concentrer l’attention de la planète fashion.

« Alessandro Michele a repris les codes de la maison en les réinterprétant de manière plus contemporaine. Les premières pièces de la collection hivernale, qui ont à peine été introduites en boutiques, ont reçu un bon accueil, en particulier de la part de consommateurs plus jeunes et "fashion oriented" », indique le CEO de Gucci, Marco Bizzarri.

La métamorphose se poursuivra dans le courant de l’année avec un nouveau concept de magasin, dont un corner pilote est testé actuellement dans la boutique milanaise de via Montenapoleone. Exit les dorures, place aux parois blanches et à la moquette rouge !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com