×
Publié le
5 sept. 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Guru: nouvelle stratégie de relance

Publié le
5 sept. 2012

Nouveau départ pour Guru. La marque sportswear pour femme et homme au célèbre logo de la marguerite, rachetée en 2009 par le colosse textile indien Bombay Rayon Fashion Limited (BRFL) change de cap, sous la houlette du directeur général Simone Mantura, appelé à la rescousse par le groupe il y a dix mois. «Guru est un label magique, avec un grand potentiel, un peu comme une belle endormie n’ayant pu s’exprimer pendant des années. La marque a une très forte renommée qui n’a jamais été exploitée et son aspect un peu irrévérent et ironique est des plus appropriés en cette période de crise », résume le manager.

La boutique de Guru à Mumbai en Inde


L’ex-directeur général de GIR+A&F, la société de production de Marithé+François Girbaud, qui a cumulé de nombreuses expériences au sein de marques telles Balenciaga, Helmut Lang Jeans et Calvin Klein Collection, a mis en place une nouvelle stratégie. «L’idée est de séparer les activités. L’entreprise continuera à suivre la gestion de la marque et de l’image d’un côté. De l’autre, toute la partie industrielle sera gérée toujours par nous mais avec un partenaire », explique Simone Mantura. Dans cette perspective, le groupe devrait bientôt signer un accord avec un nouveau partenaire pour créer une société commune avec BRFL, qui se verrait confier la production et la distribution de la marque.

Parallèlement, l’entreprise a multiplié les licences. En plus des collections pour enfant “Guru Gang” ainsi que les récents accords de licence signés pour une ligne de maroquinerie et avec les briquets Zippo, va être lancé sous peu le premier parfum Guru pour homme et pour femme. L’entreprise est par ailleurs sur le point de conclure trois nouveaux accords pour développer une ligne de sous-vêtements, une collection de bijoux et une ligne de cosmétiques.

un look Guru automne/hiver 2012


L’autre axe stratégique prévoit de relancer le canal de la vente en gros totalement abandonné par le management précédent, qui a fait reculer les ventes et perdre du terrain à la marque sur de nombreux marchés, dont la France et l’Allemagne où elle n’est plus distribuée.

Aujourd’hui la marque est vendue principalement à travers le canal retail. Elle compte 30 points de vente en Italie, mais aussi en République Tchèque et en Espagne, dont 20 en gestion directe, cinq autres magasins en direct en Inde et 8 en franchise en Chine. A cela s’ajoute 82 corners dans des multimarques italiens.

Le chiffre d’affaires de 20 millions est loin des 82 millions d’euros réalisés à la grande époque de Guru. Mais, comme le souligne Simone Mantura, qui espère atteindre les 30 millions d’euros en 2013, « nous avons un énorme espace de conquête ». Pour compléter le projet de relance, a été reconstituée la “dream team”, qui avait lancé avec succès la marque en 1999. Le directeur créatif et co-fondateur Gianmaria Montacchini, inventeur du logo de la marguerite si identifiable avec ses six gros pétales au contour noir, a été rappelé aux commandes créatives par BRFL en 2009. Il sera rejoint en septembre par Matteo Cambi, l’autre fondateur historique. Après d’innombrables déboires, de la drogue à la prison pour banqueroute, le jeune entrepreneur a été recruté par la marque qu’il avait créée il y a plus de dix ans pour s’occuper de la communication du produit.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com