×
Publicités
Publié le
6 sept. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Guy Laroche confie sa direction artistique à Richard René

Publié le
6 sept. 2017

Changement surprise chez Guy Laroche. La griffe annonce par voie de communiqué l'arrivée de Richard René à la direction artistique. Ce dernier succède au créateur américain Adam Andrascik, qui avait pris les rênes de la maison de couture parisienne en 2015. La marque, qui présentera sa collection printemps-été 2018 le 27 septembre prochain à Paris, évoque « un nouveau chapitre de son histoire » pour expliquer cette nomination.
 

Richard René - Guy Laroche


Selon elle, ce recrutement témoigne d'« une évolution permettant à la maison de s’affirmer comme une griffe d’aujourd’hui, mais aussi de renouer avec ses fondamentaux : un luxe raffiné, une exigence de coupe absolue, un goût prononcé pour l’inattendu... Et un esprit définitivement libre. Autant de valeurs qui résonnent avec l’univers du créateur », souligne la maison de mode dans le communiqué.
 
Comme son prédécesseur, Richard René est peu connu du grand public. Il travaillait jusque-là notamment pour la marque de maillots de bain Vilebrequin où il conserve son poste de directeur créatif, tout en jouant les consultants pour d’autres marques.

Diplômé de stylisme auprès de LISAA (L'Institut Supérieur des Arts Appliqués) à Paris, René Richard a fait ses débuts chez Hermès comme assistant de la directrice de collections. Trois ans plus tard, en 1997, il rejoint la maison Jean Paul Gaultier, où il effectuera une grande part de sa carrière, d’abord comme responsable des collections maroquinerie avant de devenir l'assistant du couturier pour les collections de haute couture.
 
Au bout de sept ans, fort de son grand prix obtenu en 2004 au Festival de Hyères, avec trois autres prix, il se jette dans le grand bain en solo en lançant sa maison Richardrené, dont les collections sont présentées pendant la couture. En 2010, il met sa griffe en sommeil et réintègre Jean Paul Gaultier jusqu’en 2011.
 
« J’ai grandi avec la maison Guy Laroche, qui symbolise pour moi une forme de luxe et de liberté », raconte le designer, adepte d’une mode radicale, qui se distingue pour sa rigueur minimaliste et ses coupes sophistiquées.
 
« Guy Laroche a été un couturier audacieux, précurseur, et il a vécu de manière très libre, tout comme les femmes qu’il habillait. Voilà l’esprit que je souhaite provoquer à nouveau dans cette maison, et qui me semble plus que jamais d’actualité », commente-t-il dans le communiqué.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com