×
Par
Reuters
Publié le
26 juil. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hammerson : le Brexit, source d'incertitude pour le secteur immobilier britannique

Par
Reuters
Publié le
26 juil. 2016

Hammerson, le propriétaire de centres commerciaux, a déclaré que l'impact sur les prix immobiliers de la décision britannique de quitter l'Union européenne restait inconnu, et que le marché locatif et de l'investissement foncier entrait dans une période d'incertitude.


Bullring à Birmingham - Hammerson


Le groupe, qui détient notamment le centre commercial Brent Cross à Londres, a dévoilé que ses experts indépendants sont arrivés à la conclusion que la probabilité de voir leurs valorisations correspondre aux prix qu'Hammerson pourrait obtenir s'il décidait de vendre ses actifs avait baissé à l'issue du vote britannique.

Des inquiétudes se sont fait jour concernant une baisse du prix de l'immobilier commercial après le vote, certains investisseurs craignant en particulier que certains groupes commerciaux et des banques décident de transférer sur le continent certaines de leurs activités.

Avocats et courtiers immobiliers ont ainsi déclaré à Reuters que certains acheteurs, notamment à capitaux privés, avaient réussi à obtenir des réductions allant jusqu'à 10 % des évaluations immobilières.

L'action d'Hammerson a perdu environ 7 % de sa valeur depuis le 23 juin, date du référendum.

Le groupe a toutefois ajouté ce lundi que la demande locative restait forte pour les biens haut de gamme, et que, depuis le vote, 20 baux avaient été signés pour des valeurs locatives supérieures à leur valorisation initiale.

« Nous avons été rassurés par le niveau de l'activité de location et d'investissement immobilier depuis le référendum... ce qui souligne l'appétit continu pour les biens commerciaux haut de gamme », a ainsi précisé David Atkins, le PDG d'Hammerson, dans le cadre d'un communiqué.

Le bénéfice ajusté du groupe, qui exclut notamment les changements d'évaluation, a progressé de 6 %, à 112,6 millions de livres (134,6 millions d'euros), pour le semestre clos au 30 juin.

Hammerson a par ailleurs annoncé son intention de mettre en oeuvre une cotation secondaire à la Bourse de Johannesburg d'ici à début septembre, afin de diversifier son accès au capital international.

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.