×
Publicités
Auteur :
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
3 mai 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hanesbrands : un premier trimestre marqué par des efforts de restructuration

Auteur :
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
3 mai 2017

Hanesbrands a présenté ce jeudi des résultats en hausse de 13 % au premier trimestre, à 1,38 milliard de dollars (1,26 milliard d'euros). Le groupe a dévoilé à cette occasion le lancement de Project Booster, un plan pluriannuel de réduction des coûts et de croissance des flux de trésorerie.

Champion, une des principales marques de Hanesbrands - Champion


Le groupe a commencé à exécuter le programme Project Booster au cours du premier trimestre, qui comprend notamment le développement de la distribution omnicanale à travers le monde pour la marque Champion, ainsi que des investissements en marketing et en image de marque. L'objectif est de porter les flux de trésorerie issus de l'exploitation au-delà d'un milliard de dollars.

Les récentes acquisitions du groupe ont permis de générer 210 millions de dollars de ventes supplémentaires au cours du trimestre, y compris Champion qui a cru de manière organique aux États-Unis et en Asie. Il en a été de même pour les ventes de sous-vêtements masculins et les ventes en ligne sur le marché américain. Les ventes à l'international ont pour leur part progressé de 71 %.

« Nous avons réalisé un solide début d'année (...), a estimé Gerald Evans. Nous avons connu un de nos meilleurs trimestres en termes de flux de trésorerie, tout en mettant en œuvre une rationalisation du fonds de roulement. Les acquisitions, la marque Champion et les ventes en ligne ont contribué à notre croissance, alors que nous avons dû faire face à des défis prévisibles dans le domaine commercial. »

Afin de diminuer les coûts et faire progresser les flux de trésorerie, Hanesbrands a prévu de réduire son personnel, d'optimiser sa chaîne logistique et de rationaliser ses stocks. La société américaine a mis en place un programme de départs volontaires, et des départs supplémentaires devraient avoir lieu au second trimestre. A ce jour, 220 employés ont quitté l'entreprise.

« Notre stratégie qui vise à vendre plus, dépenser moins et générer davantage de flux de trésorerie est efficace et crée de la valeur. Mais nous estimons que nous avons la possibilité de renforcer ces efforts pour en obtenir encore plus (...) », a ainsi déclaré Gerald Evans, le PDG de Hanesbrands. Et d'ajouter : « Project Booster libérera de la valeur au-delà de nos efforts actuels de croissance et des synergies que nous dégageons par l'intégration de nos acquisitions. »

Hanesbrands a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2017. Le groupe table ainsi toujours sur des ventes comprises entre 6,45 et 6,55 milliards de dollars, un résultat d'exploitation ajusté entre 935 et 975 millions de dollars. En ce qui concerne le second trimestre, Hanesbrands anticipe des ventes nettes de 1,65 milliard de dollars (1,51 milliard d'euros).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com