×
4 955
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
7 févr. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Happy Socks signe un distributeur sur la France

Publié le
7 févr. 2013

Depuis janvier 2013, Happy Socks s’appuie sur un distributeur sur le marché français. La marque suédoise de chaussettes colorées, qui fêtera cet automne ses cinq ans, travaillait jusque-là avec des agents. Elle s’est à présent associée avec Effective Distribution, basée à Paris.

Happy Socks veut diversifier sa distribution en France. Visuels Happy Socks.


« Nous avons débuté par la distribution de marques streetwear, comme LRG, explique Charles Colleville, gérant de la société. Mais nous avons rapidement affiné notre modèle avec la distribution d’accessoires et maîtrisé la gestion de stocks permanents. Nous le faisons par exemple avec la marque néerlandaise Mr Lacy. Nous gérons 70% de permanents et 30% de nouveautés. Happy Socks s’inscrit dans cet esprit et nous permet de travailler dans la continuité. Cela faisait plusieurs saisons que je souhaitais collaborer avec eux pour cette raison ».
Les Suédois comptent en effet une soixantaine de distributeurs dans le monde et privilégient ce modèle. La réorganisation d’Effective, qui a déménagé l’été dernier ses locaux commerciaux rue Saint-Denis et pris un local logistique de 600 mètres carrés en Seine-Saint-Denis, a notamment permis au Français de valider le projet.

Visuel Happy Socks printemps 2013.

« Il y a actuellement une trentaine de points de vente sélectifs en France, glisse Charles Colleville. Nous avons eu une cinquantaine de contacts fermes sur le dernier Who’s Next. Notre challenge est de capitaliser sur l’image forte de la marque et son rapport qualité-prix attractif. L’idée est sur chaque ville de toucher quelques points de vente bien positionnés dans chaque secteur : dans le prêt-à-porter homme, femme, mais aussi un bon jeanner, un chausseur et un profil plus streetwear. Les développements de la marque, avec ses collaborations mais aussi ses projets de travailler d’autres matières comme la soie, nous permettront de travailler la segmentation. L’objectif est d’atteindre les 200 points de vente dans un an ». La mise en place d’un service B2B en ligne doit permettre un développement plus rapide.

Fort de l’expérience positive d’un pop-up durant les fêtes de fin d’année dans le Marais parisien, la marque est aussi à la recherche d’un emplacement pour un magasin permanent et a d’ores et déjà resigné pour l’hiver prochain pour un magasin éphémère. « Cela a parfaitement fonctionné, précise Charles Colleville. Ils ont réalisé un chiffre d’affaires plus important que dans leur flagship de Stockholm». Si bien qu’Happy Socks prévoit 20 pop-up stores dans le monde cette année.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com