×
5 997
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes - Lyon H/F
CDI · LYON
CITY ONE
Cost Controller H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
LEVI STRAUSS & CO
Gestionnaire de Stock Levis H/F (20h) - Giverny (CDI)
CDI · GIVERNY
LEVI STRAUSS & CO
Responsable de Stock Levis H/F - Giverny (CDI)
CDI · GIVERNY
HERMIONE RETAIL AFFILIÉ GALERIES LAFAYETTE
Responsable Maitrise d'Ouvrage en Immobilier Commercial (F/H)
CDI · PARIS
LEVI STRAUSS & CO
Gestionnaire de Stock Levis H/F (35h) - Giverny (CDI)
CDI · GIVERNY
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Chef de Produit F/H
CDI · LES HERBIERS
BA&SH
Chef d'Équipe Quai F/H
CDI · LOUVRES
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Supply Chain - Textile - Toulouse (H/F)
CDI · TOULOUSE
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Technique (Nation) H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable CRM H/F
CDI · PARIS
MODELOR
Responsable Stock Matieres H/F (2)
CDI · PARIS
SWAROVSKI
CDI – Contrôleur de Gestion France & Benelux (H/F) – Paris
CDI · PARIS
VANESSA BRUNO
Responsable de Production/Achats Prêt-À-Porter
CDI · PARIS
TOD'S
Responsable Maintenance Boutiques Zone Europe F/H
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Responsable Des Operations Programmatique 1 Performance Marketing (H/F)
CDI · LEVALLOIS-PERRET
CONFIDENTIEL
Chef de Groupe Enseigne Maison (H/F)
CDI · GONESSE
CONFIDENTIEL
Responsable Produits Maison (H/F)
CDI · GONESSE
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Projet H/F
CDI · CACHAN
MAJE
Directeur(Trice) Collection Accessoires H/F
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
18 juil. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Happychic : "On ne peut pas garder les métiers du passé" dit Muriel Pénicaud

Publié le
18 juil. 2018

La suppression de 466 emplois dans le groupe de prêt-à-porter Happychic montre qu'"on ne peut pas garder les métiers du passé" et qu'il faut investir dans la formation pour accompagner les travailleurs vers les "métiers du futur", a estimé mercredi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.


AFP/Jacques Demarthon


"C'est vrai qu'on a une mutation des métiers. La distribution en est un exemple très fort". Le développement de "l'e-commerce, c'est moins de magasins mais plus de logistique et de transport (...) C'est ça qu'on doit accompagner", a déclaré la ministre sur RTL.

Muriel Pénicaud était interrogée sur les difficultés de Happychic, qui a annoncé mardi qu'il fermerait quelque 90 magasins des marques Brice, Bizzbee, et Jules, d'ici à 2020-2021. Mais les suppressions d'emploi concernent également la logistique et le siège du groupe. 300 postes concernés sont basés en boutique, 43 dans un entrepôt logistique du Mans qui va fermer, et une centaine environ au siège.

"Demain, on ne peut pas garder les métiers du passé. On ne peut pas garder la bougie quand l'électricité arrive", a pourtant développé la ministre. "Par contre, il faut que tout le monde puisse aller dans l'ère de l'électricité, ou l'ère de l'internet, ou dans les métiers du futur. Il faut un investissement massif pour que chacun ait la capacité d'avoir des compétences", a-t-elle ajouté.

Contacté par FashionNetwork.com, le délégué CFDT d’Happychic, Patrick Digon, a réagi aux propos de Muriel Pénicaud : « J’ai été très surpris. Elle est hors sujet, car on ne parle pas ici de métiers qui disparaissent, puisque ce sont des postes qui vont être supprimés. C’est-à-dire qu’on licencie des gens, on ne leur propose pas un autre travail, ni une formation dans l’entreprise afin de faire évoluer leurs compétences ».

Interrogée par ailleurs sur la diminution du nombre de contrats aidés, qui suscite l'inquiétude notamment du monde associatif et sportif, Muriel Pénicaud a souligné que "le contrat aidé, c'est fait pour aider la personne en difficulté".

"Il y a un autre sujet, c'est comment on aide le tissu associatif", et "il ne faut pas confondre les deux sujets", a-t-elle ajouté, sans en dire plus sur le premier point. Rappelant que le gouvernement demandait désormais que chaque contrat comporte un "accompagnement et une formation pour que ce soit un vrai tremplin pour l'emploi", elle s'est exclamée : "eh bien du coup il y a beaucoup moins de demandes !"

La rédaction avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com