×
Publicités
Publié le
31 oct. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Harmont & Blaine: le fonds Clessidra entre au capital et change le management

Publié le
31 oct. 2014

Clessidra entre au capital d’Harmont & Blaine à hauteur de 35 %. L’accord avec le fonds d’investissement créé par Claudio Sposito, dont le vice-président est l’ex-patron de Bulgari, Francesco Trapani, vient d’être finalisé, annonce dans un communiqué le groupe spécialisé dans l’habillement pour homme, femme et enfant positionné dans le moyen/haut de gamme.

Harmont & Blaine, automne/hiver 2014-15


Le fonds Clessidra devient ainsi le premier actionnaire du groupe de mode italien basé à Naples, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 71 millions d’euros en 2013. Les 65 % de parts restantes demeurent aux mains des fondateurs, Domenico Menniti et ses frères, Enzo Menniti, Paolo et Massimo Montefusco.

Domenico Menniti garde son rôle de président. A ses côtés, font leur entrée dans le groupe Riccardo Bruno, partenaire de Clessidra, nommé vice-président, et Giulio Guasco en qualité de nouvel administrateur délégué.

Ce dernier, qui a commencé sa carrière chez Procter & Gamble, où il est resté de 1990 à 2004, travaillait auparavant au sein du groupe textile italien Miroglio comme directeur de la division prêt-à-porter. Il a également occupé des postes à responsabilité au sein de la marque Fay du groupe Tod’s et chez Ralph Lauren.

L’entrée de Clessidra dans le groupe de mode napolitain s’est faite à travers une augmentation de capital réservée, dont le montant n’a pas été dévoilé.

Giulio Guasco, le nouvel administrateur délégué de Harmont & Blaine


Cette opération doit "apporter les ressources nécessaires au plan de développement international de l’entreprise, qui prévoit d’augmenter de manière significative son chiffre d’affaires les trois prochaines années en atteignant la masse critique indispensable pour s’attaquer aux marchés étrangers en favorisant un équilibre entre les revenus provenant de l’Italie et de l’étranger", explique Harmont & Blaine, qui réalise près de 80 % de ses ventes dans la péninsule.

Le plan d’expansion prévoit une croissance importante de la marque "sur le marché asiatique, celui de l’Europe continentale, et celui américain (nord, centre et sud). Au total près de 60 millions d’euros seront investis dans les trois prochaines années dans le développement du retail", précise le groupe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com