×
Publicités
Publié le
25 sept. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Harris Wilson et Des Petits Hauts en cours de cession ?

Publié le
25 sept. 2012

Depuis déjà plusieurs saisons, Alain Vandeputte, à la tête des deux marques Des Petits Hauts (prêt-à-porter féminin) et Harris Wilson (maille) cherche un acquéreur pour celles-ci. Il en est actionnaire majoritaire. Des discussions avaient eu lieu l’été dernier avec la holding familiale du fondateur de Camaïeu Jean-Pierre Torck sans que cela aboutisse.

Un modèle Harris Wilson dans l'offre 3 Suisses.

Cette fois cependant, il se pourrait bien que l’affaire soit bien enclenchée avec l’arrivée à la direction de la marque Des Petits hauts de François Mathieu, précédemment directeur général de Sud Express, et à la direction générale de Harris Wilson de Guy Galilei, précédemment directeur international… de Sud Express.

Les deux se connaissent depuis longtemps puisqu’ils ont travaillé ensemble dans le groupe Vivarte chez Naf Naf, François Mathieu en ayant été directeur général entre 2001 et 2007, tandis que, durant la même période ou quasiment, Guy Galilei en était… directeur international.

Selon nos informations, ils étaient entrés chez Sud Express avec un statut de managers associés. Ils ont quitté cette entreprise de prêt-à-porter en mai dernier. Et d’ailleurs, quelque temps après, Richard Odier, ex-Devianne, en prenait la direction générale.

Des Petits Hauts est une marque créée en 2000 par deux sœurs, Katia et Vanessa. Dès le départ, elles lui ont offert une boutique-atelier rue Keller, dans le XIe arrondissement. Aujourd’hui, selon le site internet de la marque, elle compterait une bonne vingtaine d’adresses dont des corners en grands magasins.

Quant à Harris Wilson, la marque de maille, mixte, est aujourd’hui diffusée dans environ 400 points de vente en France et en Europe, ainsi que dans des grands magasins.

Le chiffre d’affaires de la marque Des Petits Hauts s’est monté sur l’exercice 2010/2011 (clos à fin juin) à 11,6 millions d’euros, avec une perte légère de 60 000 euros, contre 10,3 millions et un gain de 40 000 euros durant l’exercice 2009/2010 (données infogreffe). Et celui de Harris Wilson, pour le même exercice, a atteint près de 9 millions d’euros, avec un résultat net de plus de 343 000 euros (contre 8,4 millions et une perte de 20 000 euros sur 2009/2010) .

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com