×
4 976
Fashion Jobs
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Chargé de Stock (H/F) - Biarritz
CDI · BIARRITZ
HUGO BOSS FRANCE
After Sales Manager H/F
CDI · PARIS
BLUEMARBLE
Chef de Produit
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Chef de Produit Développement PAP H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Directeur Régional (H/F) – Mode – CDI - Paris
CDI · PARIS
PROJECT X PARIS
Responsable de Réseau de Franchises Europe
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
THE NETWORKERS
Directeur Retail H/F
CDI · MASSY
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Gestionnaire Stock Retail H/F
CDI · PARIS
GROUPE CITY ONE
Chargé Des Relations Sociales H/F (Roissy)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
GALERIES LAFAYETTE - CB
Acheteur Exploitation et Travaux H/F
CDI · PARIS
TEZENIS
Animateur Régional Des Ventes - CDI - Paris (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Information Security Officer (Riso) - H/F
CDI · PIERRE-BÉNITE
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Logistic & Supply Project Manager H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Boulogne Billancourt - CDI
CDI · NANTERRE
PANDORA
Merchandise Financial Planner / Open to Buy
CDI · MADRID
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager Vente H/F
CDI · BIARRITZ
CITADIUM
Area Manager Citadium Caumartin H/F
CDI · PARIS
LUXURY OF RETAIL
Animateur Réseau Pharmacie - Cannes/ Nice - CDI 35h - H/F
CDI · NICE
MARINE SERRE
Responsable Presse et Relations Publiques
CDI · PARIS
MADE IN DESIGN
Directeur Commercial Design Décoration Made in Design H/F
CDI · PARIS
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Coordinateur Gestionnaire de Stock H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
2 juil. 2007
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Haute couture : Christophe Josse, Felipe Oliveira Baptista et Stéphane Rolland

Par
AFP
Publié le
2 juil. 2007

PARIS, 2 juil 2007 (AFP) - Christophe Josse a ressuscité lundi 2 juillet de sensuelles Berlinoises des années 30 tandis que Felipe Oliveira Baptista mettait en scène des silhouettes bariolées inspirées des catcheurs mexicains, au premier jour des défilés de haute couture pour l'automne-hiver prochain. L'ancien styliste de Jean Louis Scherrer, Stéphane Rolland, a pour sa part présenté sa première collection pour sa propre maison de couture.


Création de Christophe Josse présentée lors des défilés haute couture pour l'automne-hiver 2007/2008 à Paris le 2 juillet 2007 - Photo : Pierre Verdy/AFP


Christophe Josse moule des femmes sensuelles dans des robes rebrodées de fleurs de tricot, des robes bustier en velours, des robes longues en dentelle Chantilly et cascade de tulle ou en drapés dégradés.

Les femmes arborent des vestes en Chantilly rebrodé, se drapent dans des pélerines à cagoule en tricot, se parent de cols en plumes. La taille est toujours fine, les robes au genou ou jusqu'au sol.

Le styliste, qui dit avoir été également inspiré par le Londres des années 70, signe aussi des pantalons évasés et des tailleurs-pantalons.

La collection fait la part belle au tweed, à la dentelle, au velours, au satin, à la mousseline dans des tonalités généralement sombres ou douces.¨




Création de Felipe Oliveira Baptista présentée lors des défilés haute couture pour l'automne-hiver 2007/2008 à Paris le 2 juillet 2007 - Photo : François Guillot/AFP


Les couleurs éclatent en revanche chez le Portugais Felipe Oliveira Baptista qui a voulu "faire quelque chose de très léger et gai", une collection "très fraîche, dans l'idée un peu du déguisement", a-t-il expliqué à l'AFP à l'issue du défilé. Comme pour accentuer l'aspect déguisement, les mannequins portent des loups.

Comme dans ses dernières collections, il a travaillé les volumes pour des vêtements très structurés, aux hanches élargies comme par des cerceaux ou des capitons, aux épaules rigides comme des coques. On retrouve aussi ses pantalons très étroits, qui plissent sur de hautes chaussures. Ils s'accompagnent de longs T-shirts gris dépassant de très courtes vestes.

Mais au graphisme du noir et blanc, Felipe Oliveira Baptista a préféré cette fois les couleurs, généralement franches et vives (vert, jaune, bleu, rouge), qui cohabitent en grandes figures géométriques sur des robes courtes et près du corps.

Des franges ornent capes, chaussettes et vêtements, réalisés essentiellement en soie, coton, cuir.

"Je me concentre souvent beaucoup sur la forme et le côté architectural du vêtement", a déclaré le styliste. Il a précisé que le fait de jouer avec la couleur l'avait "aidé à construire de nouveaux volumes".

De son côté Stéphane Rolland a montré la première collection de sa griffe dans les lieux mêmes où, dit-il, il a fait ses débuts et "découvert l'univers de la mode", chez Balenciaga.

Le styliste, qui vient de quitter la maison Scherrer après dix ans de collaboration, a présenté une collection riche en tailleurs-pantalons, smokings, drapés sur robes longues ou courtes.

Un feuilletage de pétales de plastique noir orne le col d'un strict tailleur-pantalon noir, une courte robe noire évoque une veste de smoking rallongée, les manches d'une vestes se fendent et s'allongent jusqu'au sol. Le velours ivoire s'associe à des drapés de mousseline beige, une robe longue joue les trompe-l'oeil : robe longue devant, pantalon noir derrière. Des zips parcourent une autre robe longue à poches et traîne bouillonnante.

"Ce sont mes bases : tous mes tailleurs-pantalons masculin-féminin, mes smokings, toute mon histoire avec la sensualité à travers les matières, les drapés, les rondeurs, mes recherches de volumes, mes dos travaillés, mais d'une manière beaucoup plus fraîche, beaucoup plus simple aussi, on les retouve ici", a déclaré Stéphane Rolland à l'AFP peu avant le défilé.



Par Dominique SCHROEDER

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.