×
Par
AFP
Publié le
7 juin 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hermès: Florence Woerth entre au conseil de surveillance

Par
AFP
Publié le
7 juin 2010

PARIS, 7 juin 2010 (AFP) - Florence Woerth, l'épouse du ministre du Travail Eric Woerth, entre au conseil de surveillance de Hermès, au terme du vote intervenu lors l'assemblée générale du groupe français de luxe, lundi 7 juin à Paris.

Florence Woerth, Hermès
Florence Woerth, l'épouse du ministre du Travail Eric Woerth - Photo : AFP

Les actionnaires d'Hermès ont approuvé sa nomination pour trois ans à 91,89%.

Florence Woerth, 53 ans, qui n'occupait auparavant aucune fonction chez Hermès, gère depuis fin 2007 la fortune de l'héritière de L'Oréal, Liliane Bettencourt, à travers une structure financière baptisée Clymène.

Au cours de cette assemblée générale, le gérant d'Hermès, Patrick Thomas, a réaffirmé que les bonnes ventes au premier trimestre 2010 (+18,5% à 507,7 millions d'euros) ne devaient pas être extrapolées pour l'année 2010.

"2010 reste une année avec beaucoup d'interrogations et pourrait connaître encore des soubresauts. Il serait illusoire d'extrapoler le taux de croissance à la fin mars sur l'ensemble de l'année", a-t-il dit.

Depuis fin mars, la croissance des ventes continue d'aller "extrêmement bien", a-t-il poursuivi, avec des ventes "supérieures au premier trimestre, et dans l'horlogerie en particulier".

Les petits actionnaires quant à eux ont fait part de leur mauvaise humeur vis-à-vis des dirigeants du groupe qui les privent cette année pour cause d'économies d'un petit cadeau traditionnel malgré les "bons résultats".

Un petit porteur a fait remarquer qu'il était demandé aux actionnaires de porter à "400.000 euros le montant total des jetons de présence et rémunérations attribuables aux membres du conseil de surveillance et aux membres des comités créés en son sein". La résolution a néanmoins été adoptée à 99,91%.

L'assemblée générale a débuté par un hommage appuyé à Jean-Louis Dumas, qui avait présidé la maison Hermès pendant 28 ans, décédé début mai. Bertrand Puech, président du conseil de gérance de Emile Hermès Sarl, a rappelé qu'il avait "porté au plus haut les valeurs de l'artisanat" et laissé la maison "en excellente santé".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.