×
5 785
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Pharmaciens H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Marketing Commercial et Services Réseau H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Commercial Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Responsable Commercial France jb Martin / Christian Pellet - H/F
CDI · PARIS
CLAUDIE PIERLOT
Responsable Industrialisation et Qualité Façon H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Responsable Des Marques jb Martin / Christian Pellet - H/F
CDI · GRENOBLE
CONFIDENTIEL
Responsable Logistique (H/F)
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Lyon (69) H/F
CDI · LYON
EDEN PARK
Coordinateur Export (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE BEAUMANOIR
Directeur(Trice) Regional(e) (H/F)
CDI · ANGERS
ERIC BOMPARD
Business Analyst H/F - CDI
CDI · PARIS
GALILEO GLOBAL EDUCATION
Chargé(e) Placement Stagiaires - Paris School of Business
CDI · PARIS
UNDIZ
Chef de Marché International Junior H/F
CDI · CLICHY
DCM JENNYFER
Chef de Projet IT (H/F)
CDI · SAINT-OUEN
GROUPE PRINTEMPS
Contrôleur de Gestion Digital / Senior Business Analyst H/F
CDI · PARIS
TEXEUROP
Acheteur(se) / Chargé(e)e de Portefeuilles Clients
CDI · WAMBRECHIES
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Recrutement et Mobilité Fonctions Support H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Directeur Régional Citadium H/F
CDI · PARIS
DIRAMODE PIMKIE
Juriste Droit Des Affaires H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
DIRAMODE PIMKIE
Juriste Droit Des Affaires H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Marseille (13) H/F
CDI · MARSEILLE
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Marseille (13) H/F
CDI · MARSEILLE
Publicités
Publié le
8 nov. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hermès ralentit le rythme avec une croissance de 6 % au troisième trimestre

Publié le
8 nov. 2017

Hermès a clos une fois de plus le trimestre en hausse. Le groupe de luxe français a vu ses ventes progresser de 6,4 % à données publiées et de 11,3 % à taux de change constant, à 1,33 milliard d’euros, au troisième trimestre 2017, tandis que sur les neuf premiers mois de l’année, il enregistre une hausse de 9,5 % (+10,2 % à taux de change constant), à plus de 4 milliards d’euros.


La division soie et textile a vu ses ventes bondir de plus de 11 % au 3ème trimestre - Hermès


Sa croissance publiée s'affichait à +13,5 %, sur un an, au premier trimestre et à +8,9 % au deuxième trimestre (respectivement +11,2 % et + 8,3 % en données organiques, soit à taux de change constant).

Le président du groupe, Axel Dumas, peut s’enorgueillir de ce « très bon trimestre », où « tous les métiers sont en hausse et toutes les zones géographiques progressent ». « Nous continuons de délivrer une performance robuste et une croissance particulièrement saine puisqu'il s'agit de croissance organique, soit une croissance des volumes sur le périmètre existant », a-t-il souligné lors d'une conférence téléphonique.

Reste que le sellier n’a pas su profiter autant que ses concurrents du rebond enregistré sur le marché du luxe depuis le début de l'année. Sur ce même troisième trimestre, la griffe phare de Kering, Gucci, a ainsi vu ses ventes bondir de 42,8 %, à 1,55 milliard d’euros (+49,4 % en comparable). Yves Saint Laurent, dont la dimension est plus petite avec un chiffre d’affaires trimestriel de 383,7 millions d’euros, a enregistré une croissance de 17,7 % en données publiées et de 22,2 % en comparable.

Chez LVMH, la division Mode et Maroquinerie, abritant la locomotive Louis Vuitton, ainsi que d’autres maisons de luxe telles que, entre autres, Fendi, Berluti, Céline, Emilio Pucci, Givenchy, Kenzo et Loewe, a affiché pour sa part une croissance trimestrielle organique de 14 %, à 3,9 milliards d’euros. Cette croissance avait été de 15 % au premier trimestre et de 13 % au deuxième.

Sur les neuf premiers mois, le pôle mode de LVMH a vu ses ventes bondir de 21 %, à 10,8 milliards d’euros (+14 % en croissance organique).

Dans ce contexte, les résultats trimestriels d’Hermès semblent diviser les analystes. « Hermès continue de surperformer sur le marché du luxe, mais sa domination est beaucoup moins isolée que par le passé, comme le rappellent les performances impressionnantes réalisées par Louis Vuitton et Gucci », souligne ainsi Aurel BGC cité par le site Zonebourse. Et de souligner comment « le statut de valeur refuge d'Hermès risque d'être moins recherché dans un environnement de marché plus favorable ».

D’autres analystes mettent en avant quant à eux les bonnes performances, notamment de la maroquinerie, avec un chiffre d’affaires de 653,7 millions au troisième trimestre (+9,3 % en croissance organique, +3,7 % en données publiées), la maison parvenant à bien équilibrer les ventes entre ses sacs icône et les nouveaux modèles. Mais aussi les très bons résultats trimestriels de la division soie et textiles (+16,8 % en croissance organique, +11,3 % en données publiées), à 116,1 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com