×
Publicités
Publié le
17 mars 2009
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Home autour du Monde fête ses 20 ans

Publié le
17 mars 2009

Premier concept-store inauguré à Paris au 8, rue des Francs Bourgeois au printemps 1989, Home autour du Monde innove alors en mariant mode et maison. Depuis, le concept s’est déployé et, vingt ans plus tard, il inspire toujours. Interview avec Serge Bensimon.


Deux vitrines Home autour du Monde

FashionMag : Comment, en partant de la marque de mode Bensimon, avez-vous lancé le concept Home autour du Monde ?
Serge Bensimon : Dès le départ, je savais que la mode ne s’arrêtait pas aux vêtements. Pour moi, elle est avant tout un style de vie, elle englobe la maison, mais aussi l’accessoire. Tout cela, je l’ai compris grâce à mes voyages. Ils sont ma source d’inspiration première.

FM : Imaginons que nous faisons un retour en arrière. Quelle était l’ambiance de la boutique de la rue des Francs Bourgeois en 1989 ?
S.B. : Le style était plus à la campagne américaine. A l’époque, j’étais allé à la rencontre des Amish et j’avais travaillé avec eux sur des projets. Bien avant toute cette vague écologique, j’avais déjà senti cette envie de consommer différemment. En effet, tous les dix ans, les Amish reconstruisent leur ferme. Avec les anciens bois récupérés, ils font des meubles. On appelle cela les meubles « shaker ». Ce fut une rencontre extraordinaire.

FM : La déco justement a-t-elle influencé la marque Bensimon ?
S.B. : Oui, avec mes voyages, Bensimon est devenue plus lifestyle. Home autour du Monde a vraiment entrainé le prêt-à-porter dans une mouvance créative. Celui-ci s’est enrichi de collections de chaussures, de sacs, de foulards, ... Le vêtement s’est vraiment modernisé. En même temps, Home autour du Monde s’est agrémenté d’articles pour la maison (plaids, coussins, nappes, draps, tapis, étagères, ...).


Serge Bensimon

FM : Quels voyages vous ont beaucoup marqué ?
S.B. : Sans aucun doute le Japon. D’ailleurs, je m’y rends plusieurs fois par an. De mon premier voyage, j’ai ramené des kimonos, des pantalons et des chaussures de travail, des accessoires de bain et en bois.

FM : Est-ce toujours une source d’inspiration importante ?
S.B. : Chaque séjour y est une source d’inspiration très forte. Dernièrement, j’ai eu le privilège d’aller chez le sculpteur Isamu Noguchi qui travaille la pierre et le métal. C’est quelque chose d’unique que peu de gens peut approcher. Le Japon a un sens de la modernité qu'on ne trouve nul part ailleurs.


Deux vitrines Home autour du Monde

FM : Aujourd’hui, ce sont les vingt ans de Home autour du Monde, quelle est l’inspiration du moment ?
S.B. : Nous sommes à un tournant important. Il y a un retour aux authentiques, aux essentiels avec une forte présence du bois, du verre. Pour moi, il y a un mélange et un croisement d’âges et de cultures très fort. Cela a toujours été le cas ici, mais c’est encore plus fort cette saison.

Pour rappel, il existe aujourd’hui trois boutiques Home autour du Monde, une à Paris, une à Lyon (ouverte en novembre 2008) et une à Bruxelles.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com