×
Publicités
Par
Reuters
Publié le
16 janv. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hugo Boss bénéficie de la reprise des ventes en Chine et au Royaume-Uni

Par
Reuters
Publié le
16 janv. 2017

L'action de l'Allemand Hugo Boss progressait de 7 % ce lundi, après que l'entreprise a annoncé qu'elle s'attendait à ce que son résultat d'exploitation baisse moins que prévu en 2016, grâce à la reprise des ventes en Chine et au Royaume-Uni, au dernier trimestre de l'année.

Boss Women - printemps-été 2017 - Womenswear - New York - © PixelFormula


Les ventes asiatiques d'Hugo Boss ont ainsi augmenté de 5 %, à taux de change constants, sur le 4e trimestre, après une baisse de 3 % au 3e trimestre. Le groupe de luxe allemand a en effet réduit ses prix en Chine afin de les rapprocher de ceux pratiqués en Europe et aux Etats-Unis.

Le groupe a annoncé que ses ventes comparables avaient progressé de près de 20 % en Chine continentale, après ajustement des effets de change. Il prévoit que le résultat d'exploitation pour 2016 atteindra la limite supérieure de ses prévisions, qui faisaient état d'un déclin compris entre 17 et 23 %. Les résultats de l'exercice 2016 seront publiés le 9 mars.

Mark Langer, qui a pris les rênes du groupe en mai dernier, a initié un retour aux sources vers la vente de costumes pour homme, alors que son prédécesseur, Claus-Dietrich Lahrs – dont l'objectif était de faire d'Hugo Boss une marque de luxe plutôt que premium –, avait investi de manière importante dans la mode féminine.

« Les résultats du 4e trimestre confirment que nous sommes sur le bon chemin », a ainsi déclaré Mark Langer dans un communiqué.

Les consommateurs chinois, qui sont les principaux acheteurs de produits de luxe avec plus d'un tiers de la demande globale, ont retrouvé le chemin des magasins, selon ce qu'ont pu observer les grands groupes de luxe au cours des derniers mois, grâce notamment à des mesures gouvernementales encourageant la consommation locale.

Les ventes du groupe ont baissé de 3 % au 4e trimestre, à 725 millions d'euros, soit une baisse de 1 % à taux de change constants. Il s'agit donc d'une amélioration de la situation par rapport au 3e trimestre, qui avait vu les ventes chuter de 6 % à taux de change constants.

Hugo Boss a aussi, outre la Chine, mis en avant la progression des ventes au Royaume-Uni, qui ont permis aux ventes européennes de croître à hauteur de 2 %.

D'autres marques premium comme l'Anglais Burberry ont aussi annoncé une progression de leurs ventes dans le pays, grâce aux touristes qui ont choisi de tirer parti de la chute de la livre sterling, conséquence du vote sur le Brexit.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.