×
Publicités
Auteur :
Publié le
3 nov. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hugo Boss voit ses ventes progresser en France de 4 %

Auteur :
Publié le
3 nov. 2015

Hugo Boss, qui souffre en Chine notamment, poursuit sur sa lancée en Europe. Au cours des neuf premiers mois de l’année, la marque allemande a vu en effet sur la zone EMEA, ses ventes augmenter de 6 % et atteindre 1,25 milliard d’euros. Comme d'habitude, l'expansion retail a porté la croissance. Ainsi, sur l'Europe/Moyen Orient/Afrique, les ventes retail (succursales, concessions, ourlets, e-commerce) ont bondi de 10 %, à 685 millions, alors que les ventes wholesale ont régressé de 1 %.


Boss Women printemps/été 2016. - Pixel Formula


Les marchés les plus importants du Vieux Continent ont enregistré des progressions. Ainsi, en France, le groupe a vu son chiffre d’affaires croître de 4 %, à 140 millions d'euros. Une hausse imputable à la performance enregistrée dans les magasins propres, qui compense la forte baisse enregistrée chez les partenaires multimarques. En Allemagne, les ventes ont crû de 5 %, à 352 millions. Au Royaume-Uni, à taux de change constant, elles ont bondi de 14 %. Au Benelux, marché important, elles continuent de baisser en raison d’une consolidation du réseau de multimarques et elle se sont élevées à 107 millions.

Mais c’est en Asie-Pacifique qu’Hugo Boss a rencontré les vraies difficultés. Rien qu’au troisième trimestre, les ventes en Asie-Pacifique ont chuté à taux de change constant de 12 %. Ainsi, de janvier à septembre, les ventes à taux de change constant en Chine ont régressé de 6 %. Au final, dans la zone, grâce à l’Océanie et au Japon, les ventes ont progressé en neuf mois de 2 %, à 283 millions. A l’Ouest, même scénario ou presque avec des ventes en régression de 1 %. Aussi bien en Asie-Pacifique qu’aux Etats-Unis, les taux de change sont favorables au groupe, qui a vu ses ventes bondir en euro en Asie de 14 % et en Amérique de 17 %.

Au total, de janvier à septembre, Hugo Boss a vu à taux de change constant ses ventes dans le monde progresser de 3 % et dépasser les deux milliards d’euros. En revanche, le bénéfice net a chuté de 9 %, à 234 millions. Pour l’ensemble de l’année, Hugo Boss maintient ses dernières prévisions d’une hausse à taux de change constant comprise entre 3 et 5 %, aussi bien pour les ventes que pour le résultat avant intérêts, amortissements et impôts.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com